Céréales : le gluten n'est que la partie visible de l'iceberg.

Il nous est recommandé par les institutions officielles dans notre alimentation quotidienne de manger des céréales et des féculents tous les jours à tous les repas. Les céréales et ses dérivés ainsi que les féculents sont :

  • le pain,

  • les pâtes,

  • les céréales du matin,

  • les sandwichs,

  • les pizzas,

  • les tartes,

  • les pommes de terre,

  • le riz,

  • ...

     

En effet, notre alimentation moderne est basée sur les céréales et en particulier le blé. Or le blé actuel n’a plus les mêmes propriétés que le blé originel dont avait l’habitude de produire nos grand parents jusqu’à nos ancêtres il y a environ 8 000 à 12 000 ans selon les anthropologues.

Le blé moderne est devenu nocif notamment par sa teneur en gluten plus élevée et dont on se rend compte maintenant les dangers sur l'organisme notamment pour les sensibles qui ont des troubles digestifs régulièrement et les intolérants victimes de la maladie coeliaque. Mais pas qu'eux !

On ne connaît pas toujours les conséquence d'une consommation excessive de farineux et de féculents. Les recommandations ont été établis sur des personnes jeunes qui faisaient au moins 30 minutes d’activité physique tous les jours. C'est pourquoi, je ne conseille pas à tout le monde de suivre ses recommandations pour manger équilibré et on va tenter d'y voir plus clair dans cet article.

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal

FLUX RSS

ARTICLES POPULAIRES

Addiction au sucre : causes, symptômes et solutions naturelles

1. Les céréales cuites et leurs amidons concentrées.

Les céréales crues à l'état brut tel que la nature nous les donne ne sont pas comestibles par l'homme. C'est pourquoi, nous sommes obligés de les cuire pour les consommer. Par exemple, le pain est chauffé au four à 230°C en moyenne pour être consommé.

 

Les céréales raffinées sont des sucres sans fibre (assimilation moyenne voir rapide selon les additifs alimentaires ajoutés) que l'on appelle des amidons. La molécule d'amidon n'est pas soluble dans l'eau. Or je rappelle que notre corps est un aquarium marin constitué de plus de 80% d'eau.

 

Les molécules d'amidons non solubles circulent dans le sang et la lymphe sous forme solide. C'est pourquoi l'amidon sous cette forme est inutilisable par les cellules, les tissus et les glandes. En réalité, on ne digère pas la totalité de ce sucre non assimilé, qui va se traduire par une masse collante et gluante que le corps ne sait pas quoi faire.

 

Ainsi le corps tente de les éliminer pour s'en débarrasser. Tout ce que l'on mouche, que l'on crache, vous pouvez vous dire que ce sont des résidus de cette "colle" qui s'est accumulé dans l'organisme. C'est d'ailleurs le terme utilisé par les naturopathes pour qualifier les mucosités qui forme le mucus.

 

Les organes d'élimination sont chargés de leur élimination. Mais lorsque nos émonctoires (intestins, reins, poumons, foie) sont surchargés par l'accumulation de ces substances qui tapissent leurs parois, ils sont incapable de les éliminer tous.

C'est pourquoi le dernier émonctoire, la peau est sollicitée pour éliminer ce trop plein par ses pores. Ainsi s'explique de nombreuses maladies de la peau : boutons, furoncles, eczémas, démangeaisons par ces "colles" qui dessèchent la peau.  

 

L'élimination des amidons est complexe, c'est pourquoi la seule solution au corps qui reste est de les stocker dans les tissus et les articulations. Ces substances deviennent du mucus qui doit être excrété. Si l'excrétion est incomplète, alors apparaissent les maladies catarrhales et rhumatismales.

 

Les maladies catarrhales sont :

  • Rhume,

  • Sinusite,

  • Bronchite,

  • Pneumonie,

  • Asthme,

  • Colite,

  • Calculs hépatiques,

  • Calculs rénaux

     

Les maladies rhumatismales sont :

  • Rhumatisme,

  • Arthritisme,

  • Arthrose,

  • Lumbago,

  • Goutte,

  • Polyarthrite,

  • Diabète
     

On peut objecter en stipulant que ces maladies sont la cause de certaines bactéries. Il est important de rappeler que les bactéries sont des intermédiaires et acteurs dans les processus de nettoyage de l'organisme. Nos bactéries forment l'essentiel de notre immunité en se situant aux niveaux de nos muqueuses, c'est à dire les zones d'interface entre le milieu intérieur et extérieur.  

Pendant des millénaires, nous avons vécu de céréales et de féculents, c'est pourquoi ces propos peuvent choquer.

La preuve est évidente que lorsque les gens malades apprennent à limiter fortement leur consommation de céréales et de féculents pour faire un grand nettoyage interne en s'alimentant d'aliments vivants en majorité, ils améliorent leur condition physique, mentale et émotionnelle.

Ils éliminent ainsi pour la plupart d'entre eux, la majorité si ce n'est la totalité de leur maladies. La peau se ratatine et se dessèche chez les gros consommateurs de céréales, leurs dérivés et les féculents. C’est pourquoi je vous conseille de limiter votre consommation de céréales à 1 fois par jour ou de les remplacer des féculents bruts plus adaptés : patate douce, quinoa, riz complet, courge, citrouille, …

2. William Davis et l'alimentation sans blé.

Connu dans le monde entier parce qu’il s’est penché durant de nombreuses années de sa vie sur les conséquences d’une alimentation à base de blé. Il fait désormais la promotion d’une alimentation sans blé que ce soit à travers :

  • une recette de pain aux noix et aux dattes,

  • une tarte à la citrouille ou encore,

  • une biscotte au chocolat.

 

Ce cardiologue vise deux objectifs principaux :

  • Éliminer le blé,

  • Réduire drastiquement le sucre dans notre alimentation.

     

Qu’il s’agisse du blé moulu sur pierre, de fabrication artisanale, biologique, équitable, local, il s’agit toujours du même blé que ce célèbre cardiologique dénonce et attaque.

Les conséquences du blé selon le cardiologue sont :

  • Inflammations intestinales,

  • Diabète,

  • Pandémie de crises cardiaques,

  • intolérances alimentaires,

  • troubles du comportement,

  • obésité et tout ce qui est relatif,
     

Voici un extrait d’interview du cardiologue Wiliam Davis, tiré du livre “Nouvelle alimentation Planétaire, universelle & consciente” du docteur Christian Tal Shaller :
 

Etant cardiologue de profession, comment en êtes-vous venu à investiguer les effets du blé sur notre santé ?

W.D : Le blé est l’un des aliments qui augmentent le plus le taux de sucre dans le sang (indice glycémique élevée). Comme je suis cardiologue, et donc préoccupé par des causes de maladies cardiaques, j’ai entrepris des expériences auprès de mes patients qui, souvent, souffraient d’un taux élevé de sucre dans le sang. Je leur ai demandé de supprimer complètement le blé de leur diète. Et là… surprise !

Non seulement leur taux de sucre baissait systématiquement, mais ils perdaient des dizaines de kilos, surtout de gras du ventre, et ne souffraient plus d’asthme chronique ou d’arthrite. Les migraines, les dépressions, le manque d’énergie, l’inflammation du système digestif et l’irritation de la peau se résorbaient en retirant le blé de l’alimentation ! Je ne m’attendais pas à cela…

Et vous avez noté un changement auprès de tous vos patients, peu importe leur prédisposition génétique, leur état de santé globale ou leur type sanguin ?

W.D : 100% de mes patients ont vécu un changement positif au niveau de leur santé, sous différents aspects! Je dois cependant ajouter qu’environ 30% de mes patients ne ressentaient aucun bénéfices notables. Mais en creusant sous la surface, les bienfaits étaient aussi présents, étant donné que leur taux de sucre chutant significativement. Les scientifiques commencent à réaliser que ce n’est pas le “mauvais cholestérol” qui provoque certaines particules à se coller aux artères… mais les sucres!

Est-ce que le blé attaque le système digestif ?

W.D : Le blé comporte une protéine, la gliadine, qui augmente la porosité de l’intestin; affaiblissant ainsi la “barrière naturelle” de la paroi intestinale. Certaines substances toxiques peuvent pénétrer l’organisme et causer des inflammations; du diabète; et des réactions auto-immunes (allergies diverses). Cette protéine stimule l’appétit en interagissant avec d’autres protéines au niveau du cerveau. En éliminant le blé, on mange en moyenne 400 calories de moins chaque jour!

De plus, la gliadine agit sur le cerveau et aggravent les troubles d’attention, d’hyperactivité et de concentration, ainsi que les sautes d’humeur, la dépression, la bipolarité, et même la schizophrénie. J’ai plusieurs cas de parents qui ont remarqué un comportement beaucoup plus posé et attentif chez leur enfants, après avoir introduit une diète sans blé.

La gliadine sous sa forme actuelle provient de la manipulation génétique. Le blé moderne, hybridé, est apparut sur les tablettes à l’insu des consommateurs, au milieu des années 80. On commence à constater les effets ravageurs de ces manipulations sur le corps humain.

Parlez-moi du kamut et de l’épeautre: les formes primitives du blé. Sont-elles des céréales moins dangereuses ?

W.D : Oui. Mais elles restent des céréales, c’est à dire la graines d’une herbe. Les humains ne sont pas faits pour digérer un tel aliment. Les farines de céréales ont été introduites dans l’alimentation depuis environ 10 000 ans, en désespoir de cause. C’était certainement une nourriture d’urgence, pour éviter la famine.

Les anthropologues s’entendent pour dire que dès leur introduction dans l’alimentation, la santé humaine s’est dégradée, en notant entre autre, des déformations de la mâchoire, des caries dentaires, et des déficiences en fer. Aujourd’hui encore, le blé est directement relié à une “anémie inexpliquée”.

Prônez-vous le sans-gluten ou le sans-blé ?

W.D : Comprenez bien que même si vous n’êtes pas intolérant au gluten, il y a une multitude d’autre protéines nocives dans le blé moderne. Les autres céréales ont aussi un effet négatif sur le taux de sucre sanguin et le système digestif.

Que pensez-vous des produits commerciaux libellés “sans gluten” ?

W.D : Ils sont terribles pour la santé, pour la plupart, à cause des fécules de céréales et des sucres qui abondent dans ce genre d’aliments.

Peut-on réduire la consommation de blé et en retirer les bénéfices ?

W.D : Cela prend environ 5 jours de sevrage total avant que le corps se libère des toxines et que l’on se sentent bien. Il est donc recommandé d’éviter complètement le blé, si l’on veut profiter des bienfaits d’une telle diète.

Bien qu’il n’y a pas que le gluten qui posent problème au niveau du blé, il est important de souligner que le sans gluten est toujours mieux qu’avec. Entre un aliment mauvais et un aliment très mauvais, il est toujours mieux de prendre le moins pire.

Rythme des repas : combien de repas par jour dans l'idéal ?

Pourquoi manger équilibré nous rend malade ?

Lait et produits laitiers : dangers pour la santé

Spiruline : bienfaits d'un super-aliment. Comment la consommer ?

BESOIN DE COMPLEMENT ALIMENTAIRE ?

Eventail complet de vitamines

  • 168 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Riche en vitamines 

Détoxification simplifiée

  • 168 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Elimination 
    des toxines  

Eventail complet de minéraux

  • 112 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Riche en sels minéraux

Le remontant parfait

  • 112 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Augmenter votre énergie

Puissant mélange d'antioxydant

  • 56 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Augmente l'immunité

Energie au niveau cellulaire

  • 56 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Stimule métabolisme

Protection des organes vitaux

  • 56 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Riche oméga essentiels

Calcium biodisponibles

  • 112 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Absorption du calcium 

3. L'homme n'est pas de nature granivore.

Les céréales ont été introduite dans l'alimentation humaine avec l'introduction de l'agriculture. Les céréales ne sont pas naturellement consommable par l'homme. Indigeste à la physiologie humaine, les céréales sont l'essentiel de l'alimentation des espèces "granivores".

Les granivores comme les oiseaux ou les volailles par exemple les consomment à l'état cru. Leur structure digestive n'est pas la même que celle de l'homme. Les graine sont :

  • Transformées par réaction chimique dans le jabot,

  • Broyées dans le gésier situé dans leur estomac

Les céréales contiennent des amidons concentrés donc une quantité importante de sucre. Très utile pour les oiseaux en vol qui doivent faire de gros effort mais pas pour l'homme et encore moins l'homme sédentaire.

" Oui mais l'homme s'est adapté

depuis des milliers d'années ! "

C'est l'objection qui revient le plus lorsque l'on aborde les céréales, leurs dérivés et les féculents pour justifier notre consommation de ces produits. S'il y avait eu adaptation, un gésier broyeur se serait développé dans notre estomac et notre génétique aurait évolué dans ce sens.

 

Or notre génétique a très peu évolué depuis des milliers d'années et la preuve est l'apparition de plus en plus grandissante des maladies citées précédemment :

  • L'asthme touche 1 enfant sur 7,

  • Le diabète des millions de personnes,

  • Le rhume fait des victimes chaque année,

 

Ce n’est pas les céréales et les féculents qui sont responsables de ces maladies mais ils participent à la condition acide du terrain. Si notre pH corporel est déséquilibré, l’excès d’acidité va permettre le développement des virus, microbes et bactéries pathogènes responsable de nos maladies. En revanche, si la condition du terrain interne est équilibrée, il est impossible que ces micro-organismes se développent par manque d’acidité.  

4. L’exception des céréales germées.

Les céréales à leur état d'origine sous forme de germe ont conservé toute leur énergie vitale. L'inverse de la cuisson à haute température est la germination. Quand la cuisson détruit les nutriments, la germination les multiplie.

 

Il est important de préciser que le blé germé ne présente aucun problème, contient seulement 1% de gluten et contient pleins de micronutriments dans son enveloppe externe. Pour vous en convaincre, voici l’effet de 5 jours de germination du blé germé :

  • Vitamine C → 5 à 600%

  • Vitamine A →  2 à 300%

  • Vitamine E  → 300%

  • Vitamine B2 → 300%

  • Vitamine B3 → 10 à 25%

  • Vitamine B5 → 40 à 50%

  • Vitamine B6 → 200%

  • L’apport protéique → 15%

  • Calcium → 45 à 71%

  • Magnésium → 133 à 342%

  • Phosphore → 423 à 1050%

Autant dire que les super-aliments avec les graines germées en prime sont un concentré de nutriments essentiels permettant de résoudre les carences entraînés par l’alimentation moderne et prévenir de nombreuses maladies.

 

Je vous conseille de ne pas manger quotidiennement des graines germées mais de faire des cures régulièrement dans l’année au même titre que la spiruline ou encore les jus de légumes.

5. Les conseils du Dr.Davanando Otfried Weise.

Voici quelques conseils du Docteur Davanando Otfried Weise :

  • Limitez la consommation de pain à une seule fois par jour maximum,

  • Évitez les combinaisons céréales et protéines ainsi que les aliments acides et sucrés pour éviter les réactions de fermentation et de putréfaction,

  • L'avoine sous forme de flocons cuits est acceptable,

  • Mangez des germes de céréales en salades,

  • Evitez le plus possible le blé et le maïs,

  • Mastiquez à fond toutes vos céréales ainsi que le riz (environ 70 fois),

  • Les crêpes au sarrasin sont acceptables,

  • Evitez tous les flocons d'origine industrielle.

 

Vous pouvez prendre des alternatives saines moins conséquentes sur la santé pour les céréales raffinées :

 

Le pain blanc → Le pain Essène, du pain ancestral ou du pain à base de graines de lin,

Les pâtes blanches → Les pâtes 100% sarrasin,

Le riz blanc → Le riz complet ou riz sauvage

Les pommes de terre → Les patates douces

 

Et vous, qu’est ce que vous l’avez l’habitude de manger comme céréales ?

Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?

 

Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel.

ARTICLES SIMILAIRES

SPIRULINE
SPIRULINE
HUILE DE COCO
ALIMENTATION VIVANTE

© 2019 - Santé & Bien-être Global

 

Please reload

DERNIERS ARTICLES
LIENS IMPORTANTS
REJOIGNEZ-NOUS