Colère : émotion refoulée ou excessive. Comment la contrôler ?

La colère est une émotion désagréable ressenti par chacun d’entre nous lorsque quelque chose ou quelqu’un nous contrarie, nous tracassent et nous fait perdre le contrôle de notre personnage intérieur.

 

Lorsque nos émotions prennent le dessus sur nous, on peut être certain que le cerveau gauche est sur-stimulé et nous sommes possédé par l’acteur que l’on joue sans prendre de recul sur nos actes.

1. La colère : les deux profils de personnes dans nos sociétés.

L’être humain à l’heure actuelle a adopté deux grandes manières de gérer sa colère :

  • Soit j’exprime ma colère ouvertement et je fais du mal à autrui parce que je me sentirai plus libre après
     

  • Soit je garde la colère en moi en la refoulant dans les profondeurs de mes corps subtils et je subis les conséquences en me détruisant moi-même de l’intérieur

 

C’est maintenant prouvé par la science, les émotions sont la plupart du temps à l’origine de nos maladies. Des émotions refoulées sont synonyme de dégradation de notre système immunitaire.

 

  • Les assassins et les délinquants ne refoulent pas leur émotions au fond d’eux, c’est pourquoi ils sont rarement malades. Mais nous sommes obligé de les enfermer dans les prisons et maisons de correction parce qu’ils n’ont pas apprit à gérer positivement leur émotions.
     

  • Les refoulés émotionnels qui ont mit leur sensibilité au congélateur avec un coeur de pierre, tombent souvent malade d’une maladie grave qu’ils n’ont pas vu venir. Eux aussi sont enfermés, mais cette fois-ci dans les hôpitaux, cliniques et asiles psychiatriques.

 

Dans les deux cas, la colère, la violence et parfois la rage font des souffrances abominables dont on doit prendre conscience de leur réalité au plus vite si on veut vivre dans une société harmonieuse. La première des choses à savoir est de reconnaître son profil :

  • Est-on plutôt un “refoulé émotionnel” qui fait taire ses émotions ? 
     

  • Est-on un “délinquant” qui ne gère pas vraiment sa colère et l’exprime sans aucun contrôle ?

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal

FLUX RSS

2. Comment gérer positivement sa colère ?

a) L’importance de s’isoler pour exprimer sa colère.

 

Est-il possible d’extérioriser sa colère sans frapper, sans violenter verbalement ou tuer autrui ? Evidemment que c’est possible, nous ne sommes pas condamnés à nous entre-tuer. Il nous faut simplement apprendre à sortir cette colère. Oui la sortir, frapper, crier, taper… mais taper sur un matelas quand on est seul ou crier lorsqu’on est sur que personne n’entendra cette colère qui sort du fond de nos tripes.

 

Nous ne devons pas retenir nos émotions et notre colère parce qu’elle mènera tôt ou tard à la maladie engendré par un conflit interne. Il nous faut apprendre à la diriger intelligemment de manière à ne pas communiquer notre colère sur autrui mais de la libérer sur quelque chose qui ne peut pas être abimé : un coussin, un matelas, un banc, un mur, un meuble, …

 

b) Vous avez envie de mettre une fessée à votre bambin ?

 

Si vous avez envie de donner une fessée à votre enfant, faite, cela soulagera vos nerfs parce que vous aurez libéré votre colère. Mais donnez votre fessée sur un cousin, un meuble ou un matelas, cela vous libérera et vous ne ferez pas de mal à votre être le plus cher.

 

L’enfant ne sera pas touché physiquement et en plus de cela, il comprendra qu’il a fait quelque chose de mauvais parce qu’il ressent cette colère. Les émotions se communiquent et forment un environnement autour de nous dans lequel on baigne en permanence.

 

Les enfants sont très sensible aux émotions parce qu’ils n’ont pas encore apprit à mettre leur sensibilité au congélateur. Lorsqu’ils ressentent un environnement émotionnel désagréable comme par exemple lorsque ses parents se disputent et expriment leur colère l’un envers l’autre, l’enfant se trouvera profondément affecté par les émotions échangées entre adulte.

 

Parfois, certains enfants vont même se responsabiliser de cette colère parce qu’ils baignent dans cet environnement émotionnel sans comprendre pourquoi.

 

Autre exemple, si vous êtes au restaurant ou dans un lieu public avec plusieurs personnes. Il suffit qu’il y a deux personnes dans la foule qui soient prises de colère pour un malentendu ou tout autre raison et tout le monde s’arrêtera à ce qu’il est entrain de faire pour regarder le spectacle.

 

C’est normal parce que nous sommes directement affecté par les émotions véhiculé par les autres, exactement comme un enfant. Quand la colère redescend ou les personnes concernées quitte l’endroit, l’environnement émotionnel se rétablit.

 

L’environnement émotionnel est la somme de toute les émotions émises par autrui et les autres êtres vivants.

 

c) Vous voulez tordre le cou à votre patron ?

 

La meilleure solution quand vous êtes prit de colère, isolez-vous pour évacuer votre haine et votre colère hors de la vue de la moindre personne qui peut en être affecté. Vous voulez tordre le cou à votre patron mais vous ne savez pas comment faire ?

 

Isolez-vous, allez aux toilettes par exemple, prenez un chiffon, un sac ou un vêtement auquel vous ne tenez plus et tordez votre chiffon en deux.

 

Vous avez une colère terrible qui vous étouffe de l’intérieur. Libérez votre pulsion, laissez sortir votre colère, tapez, crier, gesticuler de manière intensive et spontanée sans vous faire du mal ni faire du mal à autrui.

 

Si vous libérez votre tension émotionnelle par des gestes spontanés, vous allez vous sentir léger comme une plume et votre sourire va se redessiner sur votre visage instantanément.

 

d) Libérez votre colère intelligemment.

 

Vous en voulez à la vie ? Pas de problème! Prenez une raquette de tennis et un cousin abimé ou un matelas usagé, et frappez le matelas avec votre raquette. Faites des gestes spontanés.

 

Plus vos gestes seront spontanés et moins contrôlés par votre pensée rationnelle, plus votre tension émotionnelle se libérera. Après quelques instants, vous allez sentir un soulagement à tel point que vous allez vous remercier de faire ceci.

 

Un père de famille a découvert les bénéfices du défoulement émotionnel grâce à un matelas entreposé dans son garage et une raquette de tennis. Lorsque le père de famille est tendu ou énervé par une journée qui l’a contrarié, son fils de moins de 10 ans lui dit avec autorité : “Papa ! Raquette !”.

 

Même en protestant que ce n’est pas utile, le père de famille sait qu’il doit s’exécuter à la tâche. S’il ne le fait pas, cela s’appelle du refoulement émotionnel générateur de noeud émotionnel empêchant une libre circulation d’énergie dans le corps et est générateur de maladie physique à terme pour dénouer les noeuds.

 

En exprimant votre colère dans votre garage, seul, isolez de tous, vous vous empêchez les disputes qui ne mènent à rien ou les règlement de comptes qui peut vous mener en prison dans le pire des cas.

 

Lorsque tout le monde aura appris à remplacer les mots blessants et les comportements colériques par ce genre d’exercice, la violence pourra enfin cesser. Le monde redeviendra un terrain de jeux où adultes, enfants et autres être vivants pourront vivre dans la paix, la joie et l’harmonie.

 

Pour plus d'information sur l'importance de gérer ses émotions, je vous redirige vers cet article : Gestion des émotions, la clé d'une santé globale. 

3. Les enfants : nos professeurs de gestion émotionnelle.

Lorsqu’un enfant ressent une émotion, il l’exprime de manière spontanée par des gestes naturels et non contrôlés par son rationalisme intellectuel. Lorsqu’un enfant est en colère, il nous le fait savoir d’une manière ou d’une autre. Il ne se cache pas, il ne refoule pas ses émotions, il les vit pleinement.

 

Les peuples des anciennes cultures savent que lorsqu’ils en ressentent le besoin, ils redeviennent des enfants qui rient, qui pleures, qui crient, qui jouent, qui gesticulent pour libérer les émotions. Sans pour autant affecter autrui, ils le font simplement pour se libérer et se sentir mieux dans son corps.

 

Dans nos sociétés actuelles, on ne peut pas se comporter comme un enfant en public sinon on se ferait prendre pour un fou et la police nous saute dessus. Il faut être sérieux et refoulé ses émotions pour ne pas sortir du modèle rationnel.

 

C’est pourquoi, il est important de s’isoler afin d’exprimer ses émotions librement sans choquer ni affecter autrui. Si vous êtes affecté émotionnellement par quelqu’un ou quelque chose, isolez vous quelque part, chez vous, dans des toilettes, à la montagne ou en forêt pour évacuer vos émotions refoulées à l’aide de gestes spontanés.

 

Secouez vos bras, gesticuler, secouez votre tête de gauche à droite et vos tensions émotionnelles disparaitront petit à petit pour ressentir un état de bien-être qui parcourra tout votre corps.

 

Si on ne libère pas sa colère intelligemment, on la refoule ou on la communique à autrui qui la communiquera à son tour à quelqu’un d’autre jusqu’à ce qu’elle nous revienne directement dessus. La vie est de nature cyclique est tout ce que l’on donne à autrui, on le recevra en retour de manière directe ou indirecte, consciemment ou inconsciemment.

 

C’est pourquoi, nous devons nous discipliner à avoir de bonnes intentions, de bonnes pensées, de bonnes émotions pour avoir de bonnes actions. Facile à dire mais pas facile à faire, c’est un véritable travail de tous les jours passionnant et enrichissant qui nous conduit vers une meilleure connaissance de nous-même.

 

Et vous, comment avez-vous l’habitude d’exprimer votre colère ? Dans quelle situation, vous aimerez libérer votre colère mais vous ne le faites pas ?

Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?

 

Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel. 

 

Intéressé ? C'est par là

© 2019 - Santé & Bien-être Global

 

Please reload

DERNIERS ARTICLES
LIENS IMPORTANTS
REJOIGNEZ-NOUS