Regret : arrêter de vivre dans le passé. Par où commencer ?

"Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous

n’avez pas faîtes que par celles que vous avez faites."

 

Mark Twain

 

Le regret est le pire des poisons intellectuel et psychologique d’un être humain parce qu’il a un lien direct avec le passé et qu’il est difficile de pouvoir lutter contre lui. Quand nous sommes perdu dans nos pensées, il y a deux possibilités :

  • Soit on vit dans le passé à repenser certains souvenirs, regretter le bon temps d’une certaines époque, …

  • Soit on vit dans le futur à se visualiser concrétiser nos rêves ou imaginer notre peur de l’avenir.

 

Le regret est une réaction émotionnelle négative que l’on exprime concernant nos actes et nos comportements du passé. Le regret est souvent exprimé par le terme “désolé”.

 

Si vous vous dîtes que si c’était à refaire, vous ferez les choses différemment avec le recul, c’est le premier signe que vous avez des regrets et que vous serez parfois bloqué par rapport à cet événement du passé.

Notre vie est le résultat de nos choix et de nos décisions. Selon les décisions que l’on prend trop souvent basé sur un sentiment de peur et un besoin de sécurité, on s’empêche de vivre certaines choses que l'on regrettera dans un avenir plus ou moins proches.

 

Et c’est comme cela que décision après décision, on regrette des moments de nos vies, des années de nos vies, des périodes de nos vies pour se rendre compte parfois trop tard que nous sommes passé à côté de notre vie. Pourquoi ?

 

Parce que nous n’avons pas osé, parce que nous avons préféré écouter les autres en pensant qu’ils savaient mieux que nous ce qui était bon pour nous-mêmes, parce que nous avons préféré vivre dans la zone de confort que l’on s’est créé et nos habitudes qui nous rassurent et nous n'osons pas en sortir.

 

C’est pourquoi dans cet article, j’aimerai vous parler du regret et de comment l’éviter. Je vous partage notamment les 3 regrets qui reviennent le plus souvent chez les personnes en fin de vie. C’est malheureusement au moment de la mort quand le temps se resserre que l’on prend conscience de la conséquence de nos choix. ​

1. Le regret de vivre pour les autres et non pour soi.

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !

MA LECTURE DU MOMENT !

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal

FLUX RSS

Le premier regret qui revient chez les personnes en fin de vie est celui d’avoir vécu la vie d’un autre et non la sienne parce qu’il ou elle n’a pas eu le courage d’assumer ses rêves, ses idées, ses projets d’avenir en les confrontant à l’extérieur.

 

Quand les rêves que vous avez restent au stade de rêve, le regret est presque inéluctable. Vous avez peut-être le rêve de :

  • Faire le tour du monde,

  • Créer votre activité pour avoir un travail sur-mesure pour vous,

  • Lui dire “Je t’aime” et vivre l’idylle avec cette personne en particulier,

  • Vivre dans un corps dont vous êtes fier parce que vous en prenez soin,

  • Vivre des relations saines, épanouissantes et qui vous tirent vers le haut, ... 

 

Il est fondamental de vivre ses rêves ici, maintenant tant qu’on le peut parce que du jour au lendemain, il peut se passer n'importe quoi. On peut perdre notre niveau de liberté à tout moment. Tout d’abord, la liberté physique par notre santé, ce n’est pas à la retraite quand le corps aura déjà donné une grande partie de son énergie qu’il pourra assumer de vivre les rêves de la personne qu'il l'habite.

 

Notre temps nous est limité, nous sommes génétiquement programmé pour vivre jusqu’à 120 ans mais au fur et à mesure que les années passent notre énergie s’atténue et notre petit grain de folie qui fait cet étincelle de vie en nous s’éteint progressivement.

 

Si vous sentez au fond de vous, cette flamme qui s’éteint, que vous avez l’impression de subir votre quotidien, vous vous sentez enfermé et oppressé dans des habitudes qui vont rassurent certes mais vous dessèchent de l’intérieur parce que la vie devient sans saveur, sans aucune excitation, sans aucun sentiment de se sentir pleinement vivant, c'est le signe que vous devez changer quelque chose sinon vous le regretterez.

 

C’est également le signe que vous n’êtes pas forcément à votre place mais bien entrain de vivre une vie que l’on vous à destiner à vivre sans que vous le décidiez et l'acceptez réellement. C’est exactement à ce moment là que le regret peut s’installer, quand vous en prenez conscience. Parfois il faut attendre le dernier moment pour cela.

 

Dans 10 ans, vous regretterez plus d’avoir continué votre vie comme avant, en vous rassurant que cela ira mieux avec le temps que d’avoir osé prendre des risques de vivre quelque chose de nouveau qui est plus aligné avec vous-même, qui résonne plus au fond de vous.

 

Il est certain que nous avons besoin de courage pour surmonter nos peurs, que nous avons besoin de motivation pour passer à l’action, que nous avons besoin d’inspiration pour rester focus et ne pas perdre notre rêve en ligne de mire. Mais tout cela peut s’acquérir et se développer au fur et à mesure que l’on se lance pleinement dans son projet personnel, dans son rêve qui nous tient à coeur.

 

Seulement pour la plupart d’entre nous, nous avons peur d’exposer notre rêve à l’environnement extérieur parce que nous ne voulons pas êtres critiqué, nous ne voulons pas être jugé, nous avons peur d’assumer notre rêve et nos projets qui font vibrer cette flamme en nous.

2. Le regret de travailler autant.

Beaucoup de personne aux portes de la mort déclarent regretter d’avoir autant travaillé dans leur vie en faisant référence à leur couple dont elles n’ont pas suffisamment profité ou encore leurs enfants qu’elles n’ont pas vu grandir.

 

En réalité, nous avons tous besoin de temps pour nous, de se retrouver seul à la fois pour nous ressourcer et travailler sur nous. Mais nous devons trouver cet équilibre entre solitude et proximité sociale. C'est pourquoi notre travail est une partie de nous qui permet notre équilibre. Le travail permet l'interaction avec les autres, le contact avec le monde extérieur. La solitude nous permet de nous recentrer sur nous-mêmes.

 

On peut trouver cette solitude et ce ré-alignement intérieur avec soi-même dans notre travail à condition que ce soit le travail fait pour vous, le travail qui rend vivant, le travail que vous avez choisi de vivre.

 

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez

pas à travailler un seul jour de votre vie. 

 

Confucius

 

Il est important de faire un travail qui nous plaît et non pas le subir. Un bon moyen de savoir si vous faîtes un travail qui plaît est de vous imaginer avec 1 milliards d’euros sur votre compte en banque et vous demandez : “est ce que vous continuerez à travailler avec cette somme ?”

 

Si la réponse est non, vous pouvez en conclure que le travail n’est pas le plus adapté pour vous. Vous n’êtes pas obligé de changer de travail mais simplement de le faire évoluer pour qu’il soit mieux en accord avec vos valeurs propres, ce qui vous plait vraiment.

 

Un travail qui vous plaît, ce n’est plus un travail, c’est une passion qui se ressentira de l’extérieur. Une fois que vous avez trouvé notre passion, il est important d’équilibrer notre monde professionnel et notre monde personnel.

 

Notre gestion du temps est fondamentale dans notre vie si nous ne voulons pas regretter plus tard d’avoir passé trop de temps à cela plutôt qu’à autre chose. On ne peut pas tout faire en même temps ou du moins pas pleinement, c’est pourquoi nous devrions faire des choses bien définis (santé, travail, famille, ...) dans des temps définis dans nos journées pour trouver cet équilibre dans nos vies.

3. Le regret de ne pas vivre son droit d’être heureux.

Le bonheur est un choix, c’est un état d’esprit dont chacun à sa propre définition. Il y a plus de 7 milliard de façon d’être heureux, c’est pourquoi nous devons connaître la notre qui nous est personnelle.

 

Les personnes en fin de vie expriment ce regret comme quoi la peur les a empêché d’être heureux. Avec les années et plus le temps passe, plus la peur du changement finit par les convaincre qu’ils étaient heureux comme ça, de la manière dont il vivait sans chercher à changer quoi que se soit mais en réalité, ils avouent qu’ils se contentaient du minimum et qu'ils désiraient plus.

 

Certaines personnes reconnaissent qu’à certains moments de leur vies, ils avaient envie de tout plaquer pour faire ce qui leur plaisait pour vivre enfin leur droit d’être libre et d’être heureux. Les personnes qui regrettent n’ont jamais osé, osé franchir le pas de passer à autre chose.

 

La peur de savoir ce que l’on perd mais pas ce que l’on va gagner est parfois trop grande qu’elle nous empêche d’oser partir à l’inconnu, à l’aventure d’une expérience plus riche. L’autre peur qui revient le plus souvent est : “Qu’est ce que les autres vont penser de moi ?”

 

La peur du regard des autres nous empêche de faire ce qui nous plait et nous inspire vraiment. Lorsque l’on ressent la peur, c’est que l’on dépasse notre zone de confort ou notre zone de connaissance pour explorer, découvrir l’inconnu et ce que la vie a encore de beau à nous offrir.

 

A notre dernier souffle, si c’était le dernier jour de notre vie, on se prendrait beaucoup moins au sérieux par ce personnage que l’on joue et je ne pense pas que l’on aura peur du regard des autres à ce moment là. Je ne pense pas non plus qu’il faut attendre ce moment là pour s’affranchir de cette peur.

 

La vie est un choix. Nous avons le choix de savoir une vie qui nous plaise, qui nous rendent heureux en nous apportant réussite, liberté et amour.

Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?

 

Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel.

ARTICLES SIMILAIRES

SPIRULINE
HUILE DE COCO
ALIMENTATION VIVANTE
ALIMENTATION VIVANTE

© 2020 - Santé & Bien-être Global

 

Please reload

DERNIERS ARTICLES
LIENS IMPORTANTS
REJOIGNEZ-NOUS