Comment soigner une carence en vitamine D avec une bonne hygiène de vie ?

La vitamine D joue un rôle fondamental dans notre état physiologique général. La  vitamine D est un atout considérable dans le fonctionnement de notre système immunitaire, elle joue également un rôle essentiel dans l’absorption du calcium et du phosphore dans le métabolisme et bien d’autre choses.

 

" Environ la moitié de la population française
est carencé en vitamine D "

 

L’exposition au soleil a des bénéfices thérapeutiques à tous les niveaux :

  • Permet de synthétiser la vitamine D à hauteur de 90%

  • Augmente le sentiment général de bien-être en agissant principalement sur le moral et notre bonne humeur → Étude réalisé par l’OMS en 2011 à ce sujet. Vous pouvez vérifier en cliquant ici

  • Facilite la circulation sanguine

  • Favorise le sommeil par la régulation de la sérotonine, une hormone sécrétée par la glande pinéale qui est responsable du cycle veille/sommeil

 

Pourtant de nombreuses personnes sont sujet à des carences expliquée ou inexpliquée de vitamine D.

 

I. La carence en vitamine D ou plutôt la carence solaire.

 

En 2012 déjà, le Pr Bernard Salle lors de la présentation à la presse du rapport : “Statut vitaminique, rôle extra-osseux et besoin quotidien en vitamine D“ a dit : “Environ la moitié de la population française est carencé. Mais si l’on considère que la valeur seuil est de 30 nanogrammes de 25 OHD (la substance active dérivée de la vitamine D) par millilitre de sérum sanguin, et non de 20 ng/ml, la proportion de personne déficitaire passe à 70%.” . Il y a différentes causes qui expliquent une carence en vitamine D : obésité, médicaments, grossesse et allaitement, l’âge, le tabagisme, port de vêtement, etc…

 

 

 

a) L’obésité.

 

Les personnes en surpoids sont à risque plus élevé de carence de vitamine D parce que la graisse du corps séquestre la vitamine D. Les personnes en surpoids réagissent moins favorablement à une exposition au soleil parce qu’ils ont des taux de vitamine D dans le sang qui augmente deux fois moins qu’une personne avec un poids normal.

 

Pour les personnes en surpoids qui sont en carence de vitamine D, je vous conseille de faire quelques changements alimentaires en réduisant votre consommation de produits raffinées, des produits laitiers, de remplacer les féculents, etc… Ensuite, je vous conseille de faire régulièrement du sport ou tout simplement une activité physique.

 

Si vous n’arrivez pas à perdre du poids, je vous conseille d’adopter le jeûne intermittent à la fois pour perdre du poids mais aussi pour respecter les rythmes chrono-biologiques auxquels notre corps est programmé en terme d’alimentation.

 

b) Médicaments.

 

Les personnes traitées par certains médicaments peuvent être en carences de vitamine D parce que ces médicaments éliminent plus rapidement la vitamine D. Ces médicaments sont par exemple :

  • Anticonvulsivants

  • Corticoïdes

  • Antiviraux

  • etc…

c) Grossesse et allaitement

 

L’allaitement exige des besoins supplémentaires en vitamine D pour que le lait maternel puisse contenir suffisamment de calcium et de vitamine D. C’est pourquoi, les personnes enceintes devraient s’exposer encore plus au soleil qu’en temps normal pour synthétiser une dose supplémentaire de vitamine D.

 

d) L’âge

 

Plus l’âge augmente, moins la peau a la capacité de synthétiser la vitamine D. Les personnes âgés qui s’exposent très peu au soleil peuvent avoir des carences en vitamine D, ce qui peut impliquer par exemple des faiblesses musculaires, un risque supplémentaire de chute et de fracture par carence en calcium.

 

Pour rappel, le calcium a besoin de la vitamine D et de l’énergie solaire pour pouvoir se fixer sur nos os, nos cartilages et nos dents.

 

e) Le tabagisme

 

Les fumeurs ont des taux de vitamine D plus bas que la moyenne. Les effets nocifs du tabac implique une utilisation accrue des stocks de vitamine D pour pouvoir se défendre.

 

Les fumeurs sont plus touchés également par l’ostéoporose que la moyenne des gens. Cette faiblesse osseuse s’explique par la déminéralisation dans son ensemble et notamment une carence en calcium qui est mal absorbé au niveau des intestins parce qu’il y a un manque de vitamine D.

 

f) Le port des vêtements couvrants.

 

Le port des vêtement couvrants est associé à une fréquence de déficit en vitamine D. Il y a une étude réalisée en France dans la région Lyonnaise de novembre 2005 à mars 2006 qui a montré que 99% de cas d'insuffisance vitaminique D (taux < 75 nmol/L) chez les jeunes femmes portants des vêtements couvrants.   

 

Pour plus d’informations sur ces causes et origines de carence en vitamine D, je vous redirige vers le site de IFSS (Institut français soleil & santé) en cliquant ici.

 


II. Les bains de soleils.

 

Outre ses effets bénéfiques sur le bon fonctionnement des os, des muscles, des neurones, de la prostate, des seins, du côlon, du système immunitaire et peut même parfois prévenir certains cancers. Cependant, on remarque des écarts significatifs en terme d’exposition au soleil d’une région à une autre.

 

a) La position géographique.

 

Il a été observé que le nombre de cancers est plus élevé dans les régions du nord que dans les régions du sud. Il a été montré que les femmes avait un nombre de cancer supérieure de 25% et les hommes de 40% en plus pour les habitants des régions du nord. Vous pouvez vérifier en consultant cette étude, en cliquant ici. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3081677/

 

Certe la position géographique contribue à notre exposition individuelle au soleil mais il existe une solution simple, naturelle et efficace pour pallier ce problème pour les personnes qui vivent dans le nord ou qui travaille en intérieur sans avoir d’accès à l’extérieur pendant la majeur partie de la journée. Voir le point suivant avec la luminothérapie.

 

b) Les lumières artificielles

 

Les habitants des villes souffrent de trouble de santé du au manque d’exposition du corps à la lumière du jour. La plupart des éclairages artificiels comme les ampoules et tubes néons ne fournissent aucun rayon ultraviolet. Or ce sont ces rayons qqui sont indispensables à notre métabolisme parce qu’ils permettent la synthèse de la vitamine D.

 

Une exposition au soleil ou à la lumière du jour quelques minutes suffit pour que notre peau fabrique des enzymes et des vitamines précieuse pour le maintien de notre système immunitaire et de notre bien-être.

 

c) Attention aux abus et aux crèmes de protection.

 

Comme toute chose, l’abus est néfaste parce que notre corps a un seuil de tolérance aux rayons solaires. Ce seuil peut varier si nous habituons notre corps à s’adapter progressivement mais une exposition radicale du jour au lendemain est la pire chose que nous puissions faire. C’est pourquoi les habitants des pays riche courent un vrai danger en allant se faire rôtir au soleil sur des plages tropicales en vacances sans prendre le temps de s’adapter au climat local.

 

Les crèmes et les huiles pour bronzer ou écran solaire pour soit disant se protéger sont toutes malsaines pour la peau. Ces produits surchargent la peau de graisses chimiques qui l’empêchent de respirer. De plus, il a été montré que certains agents chimiques contenus dans ces produits deviennent cancérigène une fois qu’il était exposé au soleil.

 

d) Précautions à prendre.

 

En été, faites des bains de soleil en mouillant souvent votre peau avec de l’eau froide pour rafraîchir en permanence votre peau. Dès que vous sentez que la peau commence à chauffer, c’est qu’il est temps de la rafraîchir avec de l’eau si vous êtes à la plage ou de retourner à l’ombre si vous êtes ailleurs. Sinon, les coups de soleils peuvent commencer à se manifester.

 

Essayer d’être le plus nu possible car l’effet des bains de soleil est bien meilleur lorsqu’il n’y a pas trop de vêtements qui masquent les rayons solaires. Enfin, si je peux vous donner un conseil et un seul que vous devriez retenir de cet article, c’est d’écouter votre corps pour ne pas le brusquer de trop de soleil à la fois. Soyez progressif et dès que vous sentez une sensation désagréable à caus de la chaleur, c’est qu’il est temps de rafraîchir la peau par l’eau ou l’ombre.

 

e) Une pratique antique

 

Le soleil était l’un des agents thérapeutiques les plus utilisé et les plus apprécié dans les civilisations antiques. La lumière naturelle provoque dans l’épiphyse, la sécrétion d’une hormone que l’on appelle la mélatonine. Cette hormone est importante dans notre équilibre physique et psychique mais aussi des centaines de neurotransmetteurs qui envoient à nos cellules des messages stimulants et vivifiants.

 

Au début des années 2000, le docteur Auguste Rollier que l’on appelle aussi maintenant The Sun Doctor faisait de vrais miracle en associants l’héliothérapie (la thérapie par le soleil), l’alimentation vivante et une ambiance chaleureuse et amicale.

 

Voici un rapide résumé de la méthode du docteur Auguste Rollier concernant l’héliothérapie :

  • L’exposition au soleil du corps dans son ensemble devrait se faire doucement, c’est à dire d’augmenter progressivement le temps passé dehors au soleil. Vous pouvez commencer à 20 minutes par jour jusqu’à quelques heures par jour pour ceux qui ont augmenté leur seuil de tolérance. L’important est de ne jamais brûler la peau.

  • L’exposition au soleil devrait se faire en priorité le matin. Les heures idéales sont entre 8h00 et 10h00. Midi est le moment où nous devriez éviter le soleil. Le Dr Rollier a découvert que le soleil matinal était meilleur d’un de point de vue thérapeutique que le soleil d’après midi ou le soleil en début de soirée.

  • L’exposition du dos donnent les meilleurs effets bénéfiques à l’organisme. C’est aussi très utile pour enlever les lunettes de soleil ou les lentilles de contact quand vous vous exposez au soleil. Le docteur recommande fortement de ne pas regarder longuement le soleil pour les yeux.

  • Les hautes altitudes fournissent des rayons solaires plus forts qui accélèrent les effets thérapeutiques. Le docteur insiste à nouveau de ne pas laisser la peau brûler au soleil.

  • Boire beaucoup d’eau, manger équilibré, respirer correctement, faire de l’exercice physique font tout autant parti de la restauration et du maintien de votre corps dans un bon état de santé.

 

III. La luminothérapie.

 

Il y a de nombreuses dépressions saisonnières et des états de fatigues qui surviennent en hiver par le manque de lumière naturelle. Ces troubles de santé peuvent rapidement être guéris par de simples “bains de lumière” que l’on peut effectuer une ou deux fois par jour avec des lampes produisant la gamme complète des rayons solaires. C’est ce que l’on appelle la luminothérapie.

 

Si le soleil ne se manifeste pas dans votre région ou par temps nuageux qui peut bloquer certains rayons UV notamment en hiver, vous pouvez vous exposer 15 à 30 minutes devant une lampe avec une ampoule “spectre solaire complet”.

 

Les lampes utilisé en luminothérapie imite au mieux le spectre solaire en prenant en compte les rayons ultraviolets qui ne pas présent dans les éclairages modernes. Cependant, veillez à faire comme lorsque vous êtes exposé au soleil en y allant progressivement et en faisant attention à votre seuil de tolérance pour éviter de brûler la peau.

 

Vous pouvez vous procurer ce type de lampe sur Internet, en cliquant ici.

 

La carence en vitamine D peut être évitée ou guérit en revenant progressivement à un mode de vie naturel. Attention, cela ne va pas dire revenir à l’âge de pierre mais qu’il faut savoir trouver son équilibre physiologique entre le besoin naturel de notre organisme auquel il est rattaché et notre besoin d’évoluer, de progresser et de tendre vers une version améliorée de nous même qui peut nous demander parfois de nous déconnecter de temps en temps de ce mode de vie naturel.





 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Google +
Please reload

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !
DERNIERS ARTICLES
Please reload

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal
Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?
 
Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel. 
 
Intéressé ? C'est par là

Articles similaires : 

Please reload