Maigrir rapidement sans sport : par où commencer ?

70 % du travail pour une personne qui veut perdre du poids se fait dans l'assiette. Les 30 % restants concerne l'activité physique. Dans cet article nous allons nous focaliser uniquement sur les 70 % du travail qui concerne l'alimentation. Il est important de rappeler comme je l'ai dit dans l'article précédent que l'insuline est clé. Lorsqu'il y a une montée d'insuline, il y a prise de poids. Nous allons voir en détail comment limiter la montée d'insuline concernant notre régime alimentaire.

 

I. Pratiquer le jeûne intermittent.

 

Le jeûne intermittent est le moyen le plus efficace et le plus rapide pour perdre du poids.  Toute personne qui ne veut pas passer par le jeûne intermittent pour perdre du poids s'oblige à passer par des changements draconiens dans son régime alimentaire tout en perdant énormément de temps avant d'avoir le résultat escompté.

 

Rassurez-vous le jeûne intermittent est sans danger pour la santé. Contrairement au jeûne traditionnel, le jeûne intermittent consiste à jeûner à moitié alternant les périodes de prises alimentaires et période de jeûnes au cours d'une même journée. D'ailleurs nos ancêtres qui étaient en parfaite santé dotés d'une vitalité débordante et d'un corps bien musclé fonctionnaient sur ce cycle physiologique abondance/famine. Ils n’avaient pas de frigo ni de céréales qu’ils pouvaient stocker.

 

Il est important de se rappeler qu’à chaque prise alimentaire, il y a une montée d'insuline donc il y a augmentation du poids. Cette montée d'insuline est plus ou moins importante en fonction de la charge glycémique des aliments que l'on mange. Entre deux repas, l'insuline va baisser à tel point que l'on va perdre du poids lorsque l'on a utilisé toute l'énergie des aliments que l'on a consommé précédemment.

 

Cependant une personne qui prend du poids sans comprendre pourquoi est une personne qui ne laisse pas suffisamment de temps à son corps entre les repas pour pouvoir faire baisser le taux d'insuline. C'est pourquoi d’ailleurs les grignotages entre les repas sont responsables à eux seuls d'environ 20 % des personnes en surpoids.

 

Comme vous pouvez le voir sur le schéma ci-dessus, ce n'est pas une question de quantité calorique à réduire pendant les repas qui est importante mais bien le nombre de prises alimentaires effectuées durant la journée. Se restreindre en quantité calorique comme le préconise certains régimes est une solution qui ne va marcher que sur le court terme pendant quelques mois.

 

Une fois que le corps s'est habitué à cette restriction calorique, le métabolisme de base de la personne va revenir à la normale et son poids reviendra au métabolisme de base qui lui est associé. Même si la quantité calorique est moins importante, il y aura toujours une montée d'insuline qui s'expliquera par une hausse du taux de sucre dans le sang.

 

En revanche, si une personne s'abstient de manger entre les repas et saute son petit-déjeuner dès le matin au réveil lorsque le corps est en plein processus d'élimination, les montées d'insuline sont plus rares et la perte de poids commence. On pratique déjà tous à l'heure actuelle le jeûne intermittent pendant la nuit.

 

Une personne qui veut perdre du poids à tout intérêt à prolonger le jeûne nocturne pendant minimum 2h pour laisser son corps brûler l'excès de graisse. Je rappelle au passage que manger dès le lever est le pire moment pour manger dans la plupart des cas. Pourquoi ?  

 

Au lever, le corps finalise la digestion effectuée durant la nuit et commence le processus d'élimination des déchets. Cette élimination s'effectue environ entre 5h et 10h du matin. C'est exactement pendant cette période où il faudrait impérativement s'abstenir de manger. Notre corps nous envoie différents indicateurs pour nous avertir de ne pas manger.

 

Ces indicateurs sont les différents symptômes d'éliminations qui caractérisent une envie de manger et non un réel besoin du corps d’être alimenté. L’envie de manger est une fausse faim complètement inutile pour le corps. Bien au contraire.

 

Les symptômes de la fausse faim sont la bouche pâteuse et amère au levé, on peut sentir parfois une légère odeur d'acétone qui justifie pleinement les remontées en provenance de l'estomac, la mauvaise haleine, le fameux esprit vaseux qui nous pousse à l'indécision et au pessimisme.

 

Toutes ces sensations désagréables sont des signes d'éliminations, il est préférable d'ignorer et de patienter que les douleurs disparaissent plutôt que de se réfugier dans la nourriture. Manger à ce moment-là va arrêter le processus d'élimination et les déchets qui devaient être éliminés vont s'accumuler et stagner à l'intérieur de notre corps.  

 

Inutile de vous dire que les déchets sont mieux à l'extérieur qu'à l'intérieur. Une accumulation de déchets va être stockée sous forme de matière grasse par le corps et sera éliminée lorsqu'il en aura l'énergie et le temps nécessaire. Quel est le meilleur moyen pour laisser au corps le temps de se nettoyer et économiser de l'énergie à sa régénération ?

 

Le jeûne intermittent est l'un des meilleurs moyens que la nature nous a offert et dont chacun a à sa disposition gratuitement pour procéder à ce nettoyage.

 

Pour plus d'information sur comment pratiquer le jeûne intermittent, je vous redirige vers mon article Quelle astuce pour maigrir vite ? dans lequel j'explique concrètement comment procéder et ne pas avoir peur de pratiquer le jeûne intermittent.

 

 

II. Les changements alimentaires.

 

Maigrir rapidement nécessite également de faire quelques changements alimentaires dans son alimentation de base. Tous les aliments qui impactent fortement la glycémie sont source de prise de poids. Notre glycémie est le taux de sucre que nous avons dans le sang.

 

C'est pourquoi nous allons voir en détail quels sont les sucres inadaptés à l'organisme humain pour éviter de faire exploser la glycémie et obliger le pancréas à sécréter de l'insuline menant inéluctablement à la prise de poids.

 

a) Les produits sucrés.

 

Les produits sucrés ou sucreries raffinés ne contiennent aucun élément nutritif pour votre corps. C'est ce que j'appelle des “calories vides”, c'est-à-dire que ça vous apporte uniquement de l'énergie mais aucun nutriment qui pourra nourrir vos cellules, vos organes, vos tissus et tous les éléments essentiels à l'organisme.

 

Au contraire les produits sucrés contiennent des additifs alimentaires. Ce sont des substances synthétisées en laboratoire qui sont pour certains d'entre eux extrêmement dangereux pour notre santé.

 

À ce sujet d'ailleurs, je vous mets en garde contre le glutamate monosodique, un puissant addictif que le docteur Olney dénonçait il y a déjà 40 ans comme quoi cet additif allait créer une explosion du nombre d’obèses et de diabétiques à travers le monde.

 

Les autorités ont refusé de suivre les conseils de ce docteur et preuve à l'heure actuelle que ce docteur avait raison parce que des millions de personnes sont touchées par le surpoids donc 46% des Français.

 

Faites l'expérience par vous même de regarder par curiosité la liste d'ingrédients de vos produits transformés, vous constaterez que sur la quasi-totalité d'entre eux on retrouve des traces de glutamate monosodique. Cet additif se cache sous différents noms dont vous pouvez avoir la liste presque exhaustive sur mon article Comment éviter le danger des additifs alimentaires ?

 

Si vous évitez les additifs alimentaires impactant sur la prise de poids et l'état de santé général, vous supprimez une grande partie de la cause qui a généré le surpoids. En supprimant les causes du surpoids, vos kilos en trop vont fondre progressivement.

 

Tous les sucres raffinés qu'il soit blanc, roux, brut y compris la mélasse et le sirop d'érable sont tous chauffés à très haute température et transformés, ce qui les rendent inorganiques et nuisibles à l’organisme. C'est pourquoi ils n'ont aucun intérêt nutritif pour l'organisme et sont une source d'acidité dont le corps cherche désespérément à se débarrasser.

 

L'acidité est responsable d'inflammation et donc de maladie, c'est pourquoi le corps se protège de cette acidité en le transformant en graisse superflue pour pouvoir se protéger.

 

Les seules sucres dotés d'une valeur nutritive pour l'organisme humain sont les fruits à l'état brut et le miel. Dans la plupart des légumes crus et tous les fruits sucrés, on retrouve du fructose, un sucre naturel que notre corps transforme très facilement en glucose qui est essentiel à notre organisme.

 

Une personne qui est en surpoids consommant à l'heure actuelle des produits sucrés et sucreries raffinés a tout intérêt à les remplacer dès à présent par des repas de fruits composée de ses fruits préférés. À chaque creux entre les repas, privilégiez les repas de fruits que vous pouvez consommer en abondance sans avoir peur de prendre 1 kilos en trop.

 

Même en mangeant 50 pommes par jour, vous ne prendrez pas un kilo de graisse. On ne peut pas comparer 2000 calories de banane comme 2000 calories de frites McDonald's. L'énergie est la même mais la valeur nutritive et l'impact sur le corps est complètement différent.

 

b) Les produits laitiers.

 

Dans le lait de vache et les produits laitiers traditionnels comme les fromages, yaourt, lait, crèmes, les pâtisseries, il y a 3 facteurs de croissance inadapté à la génétique humaine. La nature a bien fait les choses et chaque espèce produit le lait nécessaire à sa progéniture.

 

Les cellules humaines ne sont pas adaptées pour recevoir des informations génétiques initialement adaptées à un veau comme prendre 3 kilos par jour, faire pousser des cornes,  faire pousser une queue, etc…

 

Vous vous doutez bien qu'avec des facteurs de croissance faisant passer le poids d'un veau d'environ 45 kg à sa naissance à plus de 365 kilos en à peine un an, l'organisme humain est vite débordé par ce type de produit extrêmement polluant et inadapté. En quelques générations, les sociétés grandes consommatrices de produits laitiers ont grandit et se sont élargies de plusieurs centimètres.

 

Passé l'âge de 3 ans l'organisme humain n'a plus l'enzyme nécessaire pour pouvoir digérer le lait maternel qu'on appelle la rénine. C'est pourquoi passé l'âge de 3 ans, l'humain n'a plus besoin physiologiquement de consommer des produits laitiers.

 

Ces propos peuvent peut-être vous choquer étant donné que ça fait des dizaines d'années que l'on consomme des produits laitiers mais il y a toute une stratégie commerciale pour nous faire consommer des produits laitiers. Il y a d'ailleurs une idée reçue comme quoi les produits laitiers sont les plus grandes sources de calcium pour l'organisme. C'est l'exact contraire qui est juste.

 

Les études et même l’OMS à l'heure actuelle reconnaît le paradoxe du calcium comme quoi les populations les plus consommatrices de produits laitiers sont les plus touchées par l'ostéoporose, le nombre de fractures et autres maladies justifiant une mauvaise santé osseuse. À l'inverse les populations les moins consommatrices de produits laitiers comme les populations Africaines ont une parfaite santé osseuse et sont les moins touchées par les fractures, l'ostéoporose, etc…

 

Le calcium est en grande quantité dans les produits laitiers certes mais ce qu'on ne vous dit pas, c'est qu’il est de nature inorganique en majorité. Notre corps est fait de cellules vivantes, il a donc besoin de substances vivantes c'est-à-dire d'origine organique pour pouvoir les métaboliser, les assimiler et les utiliser pleinement de manière optimale.

 

Les produits laitiers sont pasteurisés à 145 degrés pendant quelques secondes. À une telle température, les micronutriments comme les sels minéraux dont en particulier le calcium ne résistent pas à la chaleur. C'est pourquoi les sels minéraux cuits sont morts et deviennent inorganiques. Ils sont par conséquent des déchets pour l'organisme et non des nutriments donc il pourra se servir.

 

Pour les grands consommateurs de produits laitiers, je vous conseille dès à présent de les remplacer par des alternatives saines comme le lait de chèvre ou les laits végétaux. Ils sont plus homogènes naturellement et moins impactant sur la glycémie.

 

Il y a tout d'abord les produits d'origine animale comme le lait de chèvre que je vous conseille particulièrement si vous êtes addict aux produits laitiers. Le lait de chèvre est plus équilibré d’un point de vue nutritif, il est très peu producteur de mucus et autres déchets que le corps se doit d'éliminer.

 

Je vous conseille les crèmes à base de lait de chèvre, les yaourts à base de lait de chèvre également. Dans les laits animaux vous avez également le lait de brebis plus adapté pour les adultes et le lait de jument plus adapté pour les bébés. Ensuite vous avez tous les laits végétaux avec leurs avantages et leurs inconvénients. Pour plus d'information sur les produits laitiers à base de végétaux, je vous redirige vers mon article sur le danger des produits laitiers.

 

En conclusion, il n'est pas forcément nécessaire de faire du sport pour perdre du poids mais de comprendre en quoi notre alimentation impacte notre glycémie et oblige le pancréas à sécréter de l'insuline responsable de la prise de poids. En pratiquant le jeûne intermittent jusqu'à retrouver son poids idéal et en faisant quelques changements alimentaires dans son alimentation de base notamment en remplaçant les sucres inadaptés, on obtient des résultats très rapidement.

 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Google +
Please reload

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !
DERNIERS ARTICLES
Please reload

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal
Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?
 
Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel. 
 
Intéressé ? C'est par là

Articles similaires : 

Please reload