Le mythe des protéines

 Le régime “équilibré” recommandé par les institutions officielles prétend que l'humain a besoin pour vivre d'une certaine quantité nutritive de glucides, de lipides et de protéines.

 

On sait maintenant que les glucides se retrouvent principalement dans les farineux comme le pain, les pâtes, les sandwichs, les pizzas, les tartes mais aussi les différents autres sucres.  

 

Les lipides sont les corps gras que l'on retrouve dans le beurre, les huiles et tout autre matière grasse. Enfin les protides que l'on appelle aussi les protéines sous forme de tissus ou les matières azotées se retrouve principalement dans la viande, les sous-produits animaux ou encore les noix diverses.

 

L'homme est la seule espèce à avoir un régime autant diversifié mais c'est aussi l'espèce qui tombe le plus malade, qui dégénère le plus rapidement et vit un mode de vie complètement délirant.

 

Comment expliquer que la vache fait plusieurs centaines de kilos en ne mangeant que de l'herbe et produire des tonnes de beurre chaque année tout en possédant des muscles et de la chair en abondance.

 

L’herbe contient très peu de protéines et aucun corps gras. Comment expliquer si le régime équilibré et diversifié que l’on nous recommande à l'heure actuelle est-il bien fiable et efficace pour se garantir une bonne santé et un bon équilibre ?

 

Un peuple de la Nouvelle Guinée situé à 2000 mètres d'altitude sur la montagne, vit à 90 % de patates douces, qui les font cuire sur des pierres chauffées au soleil et jouit d'une bonne santé, ignorant la maladie et exerce des activités musculaires considérables.

 

Les habitants de ce peuple éliminaient dans leur selles 15 fois plus de protéines qu’ils en mangeaient pendant les repas. Comment expliquer cela ? Comment fabriquent-ils ces protéines ? C'est ce que nous allons essayer de voir dans cet article.

 

 

I. Les aliments riches en protéines.

 

Les aliments les plus riches en protéines sont :

  • Les viandes

  • Les poissons

  • Les légumineuses comme les haricots blancs, les lentilles, les pois chiches ou encore les fèves sèches

  • Les  œufs

  • Les fromages

  • Les noix comme les amandes, les cacahuètes ou encore les noisettes

  • Les huîtres et les autres fruits de mers

 

La biochimie moderne ne sait pas vraiment la quantité optimale des besoins azotés. Certains donnent le chiffre de 25 grammes par jour, d'autres 50 et cela peut aller jusqu'à 200 grammes par jour. Mais la question que l'on pourrait se poser est : “est-ce qu'il faut nécessairement des protides pour fabriquer des protéines ? ”  

 

Comment expliquer que certains animaux peuvent fabriquer une grande quantité de protéines sans pour autant consommer des aliments azotés riche en protéines comme c'est le cas de la vache ou encore du gorille. C'est pourquoi j'aimerais venir aux recherches faites par Louis Kevran sur les transmutations biologiques.

 

II. Les transmutations biologiques.

 

Les transmutations biologiques peuvent révolutionner les idées actuelles sur la nutrition et remettre en question notre soi-disant régime “équilibré” et “diversifié”.

 

Les transmutations biologiques montrent que les organismes vivants sont d'une intelligence et d'une complexité supérieure à ce que l'on pensait et ce qu’on l’imagine encore à l’heure actuelle. En effet, le vivant ne suis pas vraiment les règles de la chimie tels que le raisonnement cartésien de l'homme l'explique.

 

Les transmutations biologiques prouvent que les organismes vivants n'ont pas forcément besoin d'une molécule de calcium pour fabriquer une molécule d’os. Les organismes vivants sont d'une intelligence infiniment supérieure parce qu'ils ont le pouvoir, semble-t-il de changer un élément à un autre comme par exemple de changer le magnésium en calcium, le manganèse en fer ou encore la silice en calcium.

 

Les transmutations biologiques permettent de comprendre comment les organismes vivants arrivent à produire à partir des éléments issus de la digestion et de l'assimilation pour en faire de nouveaux éléments qui n'existaient pas auparavant. Le corps peut construire du calcium, du fer, des protéines et bien d'autres choses donc il a besoin.

 

Le corps agit un peu comme un laboratoire chimique qui fait ses propres transformation lorsqu'on lui donne les aliments dont il a besoin, une variété suffisante d'aliments naturels crus pour produire les merveilles qui font tout notre état de santé et notre bon équilibre physiologique.

 

Une science qui permettrait d'expliquer pourquoi la laitue permet de bâtir des os solides qui sont essentiellement composés de calcium. La laitue est extrêmement riche en silice. La vache ne broute que de l'herbe et développe un corps impressionnant.

 

Dans son livre Les transmutations biologiques, Louis Kervran explique comment les poules pondent des oeufs sans prendre du calcium. Or les coquilles des oeufs contiennent du calcium. D'où est-ce qu'elles tirent ce calcium parce que leur nourriture n'en contient pas.

 

Le gorille pèse plus de 200 kilos. Il ne mange aucun aliment riche en protéine, uniquement des verdures, des légumes et des fruits. Il fait des écarts lorsqu’ils n’en a pas le choix.

 

Les autres primates tels que les chimpanzés et les orang-outan par exemple consomment principalement les mêmes choses. Comment fabriquent-ils autant de muscles, autant de tissus, sans manger des aliments azotés riches en protéines?  

 

C’est une question pertinente parce que l'homme est apparenté au primate et d'un point de vue physiologique et anatomique, il est apparenté en particulier au gorille.

 

III. La flore intestinale, le laboratoire biochimique de notre corps.

 

Nous savons également que la vitamine B12 qui est essentielle à notre organisme ne se trouve pas dans nos aliments mais elle est synthétisée naturellement par notre flore intestinale. Notre flore intestinale contient 100 milliards de germes, de bactéries qui réalisent un équilibre écologique et biologique remarquable à l'intérieur même de notre corps.

 

On a dénombré environ 450 espèces qui font de la flore intestinale une des densités bactériennes les plus élevés de la terre. En effet, nous possédons 10 fois plus de bactéries que le nombre total des cellules du corps humain. Mais à quoi servent toutes ces bactéries ?

 

Le rôle des bactéries a été prouvé comme quoi elles sont indispensables dans :

  • le transit intestinal,

  • la vitesse de renouvellement des cellules de la muqueuse intestinale,

  • le métabolisme des sels biliaires,

  • la SYNTHÈSE DES PROTÉINES,

  • les phénomènes d'absorption d’eau et d’ions,

  • elles interviennent aussi dans la synthèse de certaines vitamines et dans l'immunité intestinale.

 

Enfin les bactéries constituent surtout une barrière contre les agressions provenant d'autres souches bactériennes qui risque de provoquer des maladies infectieuses.

 

La flore intestinale abrite les défenses naturelles de l'organisme.  Lorsque cette flore est riche et en bon état, les aliments sont digérés, absorbés et assimilés correctement afin d'apporter des substances nutritives pour fabriquer des globules rouges, des globules blancs qui sont indispensables aux défenses naturelles du corps.

 

Bien sûr chez les personnes qui ont une flore intestinale précaire en mauvais état, la synthèse des protéines ne se fera pas convenablement. C'est pourquoi lorsque différents professionnels s'entendent à dire que l’homme a besoin de 200 grammes de protéine par jour et d’autres 20, tout dépend de l’état de notre flore intestinale.

 

La quantité ne suffira pas tant que le terrain à la base, c'est-à-dire la flore intestinale est abîmé pour synthétiser ces protéines. C'est un peu comme une voiture en mauvaise état, elle va consommer beaucoup d'essence et beaucoup d'huile sans rouler mieux pour autant.  

 

C'est pourquoi il vaut mieux dans ce cas-là, réparer le terrain pour assurer le fonctionnement optimal de la flore intestinale notamment les transmutations biologiques avec en particulier la synthèse des protéines.

 

IV. Les catégories d’aliments et leur teneur en protéines.

 

Les valeurs suivantes sont issus des données réalisées par le docteur Lovewisdom.

 

a) Les fruits

 

La pomme → 0,4%

L’abricot → 1,4%

L’avocat → 2,1%

La banane → 1,3%

La mûre → 1,3%

La cerise → 1%

La datte → 2,1%

La figue → 1,5%

Le raisin → 1,3%

Le pamplemousse → 0,5%

La mangue → 0,6%

La poire → 0,6%

Le pruneau → 1%

L’olive → 5%

L’orange → 0,8%

L’ananas → 1%

La fraise → 1%

La tomate → 0,9%

Le melon → 0,5%

 

Les avocats sont des fruits gras, particulièrement lourd mais excellent pour la santé. Les prunes et les pruneaux sont à prendre avec modération pour ne pas causer de tort.

 

b) Les légumes

 

L’artichaut → 1,8%

L’asperge → 1,8%

La betterave → 1,2%

Le chou → 1,9%

La carotte → 1%

Le céleri → 1,1%

Le concombre → 1,2%

L’ail → 6,8%

La laitue → 1,4%

L’oignon → 1,6%

La pomme de terre → 2,1%

Le potiron → 1,1%

 

Je vous conseille de ne pas trop abuser des betteraves parce que leur pigment peut rapidement colorer les selles et les urines ce qui peut faire peur lorsqu'on n’est pas habitué.  L'oignon et l'ail devrait être pris en petite quantité pour éviter les effets néfaste notamment sur les reins.

 

Tous les autres légumes comme les haricots verts, les blettes, les choux-fleurs, le fenouil, le topinambour, les poivrons de n'importe quelle couleur sont d'excellents légumes particulièrement revitalisant et régénérateur pour l'organisme.

 

c) Les céréales

 

L’avoine → 11%

Le blé → 9%

Le riz blanc → 8%

Le pain blanc → 9%

Le pain complet → 12%

 

Je vous déconseille la consommation excessive de céréales parce qu'elles s'encrassent le corps et provoquent ce que l'on appelle les maladies catarrhale comme le rhume, la sinusite, l'asthme, la bronchite et bien d'autres. Pourquoi ?

 

Parce que nous ne sommes pas des granivore pour consommer des graines comme les oiseaux qui ont un bec pour saisir les graines et un gésier broyeur à l'intérieur de l'organisme pour pouvoir les digérer.

 

L'homme n'en a pas et c'est pourquoi une partie des céréales n'est pas digérée et provoque des maladies. Bien que le pain complet soit plus riche que le pain blanc, il reste tout de même plus nocif parce qu'il est plus concentré en protides.

 

d) Les légumineuses et les noix.

 

Les haricots blancs → 22%

Les pois secs → 22%

Le soja → 34%

L’amande → 6%

La noix de coco → 6%

Le lait de coco → 0,4%

La cacahuète → 29%

 

Les légumineuses et les noix de manière générale sont trop concentrés en protides. C’est pourquoi je vous conseille de les consommer occasionnellement ou de les éviter si c'est possible.

 

En effet, elles provoquent l'indigestion partielle, les maux de dents, les gaz, les selles putrides, l'infection, l'insomnie, la tension nerveuse et bien d'autres choses.

 

Les gorilles qui s'apparentent le plus à l'homme ne consomme jamais de légumineuses ni des noix lorsqu'il a sa nourriture naturelle à portée de main. Il en consomme uniquement lorsqu'il est en pénurie.

 

C’est pourquoi les végétariens qui remplacent les produits animaux par les noix et les légumineuses ne vont pas particulièrement dans le sens de la santé s’ils en consomment régulièrement.

 

e) Les produits et sous-produits animaux.

 

Le lait de vache → 3,5%

Le beurre → 1%

Le fromage blanc → 15%

Le fromage cuit → 25%

Le fromage fermenté → 25%

Le jaune d’œuf → 12%

Le blanc d'oeuf → 18%

La viande → 20%

Le poulet → 21%

Le poisson → 18%

Les huîtres → 6%

 

Le lait est indispensable au bébé jusqu'à environ 3 ans. Toute bonne maman bien portante produit du lait pendant au moins 2 ans si ce n'est plus. À partir de 3 ans le corps humain n'a plus les fonctionnalités digestives pour digérer le lait. Le lait provoque des selles claires, putrides et malodorantes.

 

V. L'erreur des végétariens. 

 

De nombreux végétariens qui ont fait le choix d'arrêter de consommer des produits animaux, ce qui est très honorable pour leur santé et le bien de la planète tombent dans le piège des noix diverses comme je l'ai fait également.

 

La théorie du régime "équilibré" nous demande de consommer des protéines peu importe la provenance. C'est pourquoi, toute personne qui n'en prend pas se sent condamné à être en mauvaise santé et de subir toutes les remarques de son entourage. 

 

On croit bien faire en remplaçant les produits animaux par les protéines végétales mais malheureusement les noix et les graines sont plus nocives que la viande pour différentes raisons. Tout d'abord, elles sont plus concentrés en protéines que la viande. Le lait maternel contient 3% de protéines mais au bout de quelques mois, le lait maternel ne contient plus que 1% de protéines. 

 

Plus le bébé grandit et plus ses besoins azotés diminuent. C'est pourquoi l'adulte devraient prendre les aliments les moins riches en protéines comme les fruits, les légumes et les verdures qui sont les plus physiologiquement adaptés à son anatomie.

 

De plus, les noix et les graines contiennent des corps gras qui les rendent indigestes. Enfin, les noix vendu dans le commerce sont généralement trempés dans de l'huile pour aider à la conservation. 

 

En conclusion, notre corps lui-même fabriquent les protéines dont il a besoin lorsque nous lui apportons suffisamment d’aliments qui sont spécifiques à notre organisme.

 

Notre corps reconnaît des aliments et d’autres non. C’est pourquoi, nous devrions prendre conscience de ce fait pour ne pas consommer tout et n’importe quoi et apprendre à écouter notre corps pour lui apporter ce dont il a besoin.
 

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Google +
Please reload

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !
DERNIERS ARTICLES
Please reload

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal
Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?
 
Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel. 
 
Intéressé ? C'est par là

Articles similaires : 

Please reload