Lait et produits laitiers : dangers pour la santé

Avec une consommation annuelle d’environ 53 litres de lait par an par habitant en France en 2014, le lait et les produits laitiers sont omniprésent dans nos habitudes alimentaires selon l'IPLC (Institut Professionnel du Lait de Consommation).

 

Il faut savoir que les recommandations officielles en France, c’est à dire selon le Programme National Nutrition Santé, nous recommandent de consommer au moins 2 produits laitiers par jour. Pour plus d'information sur les recommandations officielles, je vous redirige vers l'article : comment manger équilibré nous rend malade ?

 

Et si je vous disais que les produits laitiers ne sont pas indispensables pour l’humain et que l’homme a très bien survécu sans produit laitier pendant 7 millions d’années.

 

Nos ancêtres qui avaient une alimentation naturelle sans lait avait une bonne santé osseuse. Au contraire, on a jamais connu autant de maladies articulaires qu'à l'heure actuelle.

 

Si on ramène le temps d’existence de l’homme sur une année de 365 jours, l’homme consomme des produits laitiers uniquement depuis le 31 décembre 23 heures.

 

Il faut savoir que passé l’âge de 3 ans, l’humain n’a plus les fonctionnalités physiologiques pour digérer les nutriments contenus dans les produits laitiers traditionnels.

Je m'appelle Adrien, ingénieur généraliste  de profession, je suis un véritable passionné de santé globale et du bien-être humain. 

Je partage mes expériences et mes connaissances à travers ce blog en me disant que ça pourrait servir quelqu'un comme ça m'a servit personnellement.

N'hésitez pas à me contactez si besoin ou à commenter les articles afin que je puisse vous répondre. Bonne lecture !

Améliorer sa santé,

ça s'apprend !

REJOINS-NOUS SUR FACEBOOK !

1. Les facteurs de croissances inadaptés à l'être humain ?

http://feeds.feedburner.com/santebienetreglobal

FLUX RSS

ARTICLES POPULAIRES

L’homme a prit environ 7 cm de taille environ, 10 cm de tour de poitrine en plus en quelques générations. Cette augmentation de notre volume et de notre taille physique s’explique par les facteurs de croissance présent dans les produits laitiers qui ne sont pas adaptés à l’homme.

 

Il y a 3 facteurs de croissance dans le lait de vache :

  • Epidermal growth factor → Facteur de croissance de l’épiderme qui sert à étendre la peau et l’enveloppe de l’animal
     

  • Transforming growth factor → Facteur de croissance de transformation physique qui sert à développer de manière massive les articulations, les tendons et les muscles. Un veau passe de 45 kilos son poids de naissance à 365 kilos en un an, vous vous doutez bien que ce n'est pas du tout adapté à l'humain.
     

  • Insuline growth factor → Facteur de croissance qui concerne le niveau d’insuline, le pancréas où justement est sécrété l’insuline, le développement du tube digestif.

 

Ces facteurs de croissance contiennent des informations génétiques qui ne sont pas compréhensible par la génétique humaine. Les facteurs de croissance dans les produits laitiers sont conçu pour être compris par l’information physiologique d’un veau et non d’un nouveau-né et encore moins d’un adulte.

 

Les cellules humaines reçoivent des informations du type :

  • Fais pousser ta corne,

  • Fais pousser ta queue,

  • Prend 5 kilos par jour,

  • etc …
     

Vous vous doutez bien que ces programmes génétiques sont complètement inappropriés pour l’humain.

 

Sans parler du fait que le lait contient des graisses saturées (lipides) qui élèvent le taux de graisse dans le sang et que l’on sait que les graisses animales sont la deuxième cause d’obésité dans le monde parce qu'elles sont très peu métabolisées par le corps.

 

Ces facteurs de croissance sont responsables du développement de certains cancers comme le cancer du sein, le cancer de la prostate, le cancer du pancréas ou encore les maladies auto-immune.

 

Les chiffres nous le disent mais maintenant, c’est l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) qui le dit. Vous pouvez vérifier sur leur site la relation entre facteur de croissance et cancer.

 

Le moyen d’éliminer ces facteurs de croissance, c’est de faire bouillir le lait. Lorsque vous faites bouillir le lait dans votre casserole et que vous voyez apparaître une couche épaisse sur la surface, ce sont les résidus des facteurs de croissances qui sont à ce moment là devenus inactifs.

 

Les produits laitiers traditionnels sont pasteurisés par des processus industriels. Or la pasteurisation industrielle consiste à élever la température jusqu’à entre 135 à 145° pendant 3 à 4 secondes.

 

Cela détruit certains substances comme les germes par exemple mais les facteurs de croissances restent toujours actifs parce qu’ils sont solides et ont besoin d’être soumis à haute température plus longtemps pour être détruit.

 

Tant qu’il y aura des facteurs de croissance dans les produits laitiers, il y aura presque inévitablement un taux de cancer lié à ces substances inadaptés à l’humain. Maintenant, il est possible que vous vous demandez si j’arrête les produits laitiers “quelle va être ma source de calcium ? “.

Addiction au sucre : causes, symptômes et solutions naturelles

Rythme des repas : combien de repas par jour dans l'idéal ?

Pourquoi manger équilibré nous rend malade ?

Lait et produits laitiers : dangers pour la santé

Spiruline : bienfaits d'un super-aliment. Comment la consommer ?

2. Le paradoxe du calcium contenu dans les produits laitiers.

Le calcium contenu dans les produits laitiers est assimilé à hauteur de 40% maximum par l’organisme humain et 25% en moyenne. Qu’est ce que cela veut dire ? Il ne suffit pas de prendre en compte seulement la quantité mais également la qualité.

 

La qualité des nutriments dépend de la nature organique du calcium. En pasteurisant le lait, le calcium devient inorganique (c'est à dire qu'il perd sa substance vivante) et n'est plus assimilé en majorité par l'organisme. 

 

L’idée que les produits laitiers nous apportera tout le calcium dont nous avons besoin et de prévenir les maladies osseuses est une idée reçue.

 

Même l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) s’accorde à reconnaître qu’il y a un paradoxe entre les populations les plus consommatrices de produits laitiers parce qu’elles sont les plus touchés par l’ostéoporose. Vous pouvez vérifier sur leur site le paradoxe du calcium.

 

En effet, dans les pays scandinaves les personnes ont les os plus lourds, plus grands et ont le plus de fractures. A l’inverse, les populations Africaines sont les moins consommatrices de produits laitiers ont une meilleure santé osseuse, souffrent de très peu de fractures et ont un taux d’ostéoporose très faible.

 

Comment expliquer les carences de calcium chez les personnes qui consomment le plus de produits laitiers ? De nombreuses études expliquent qu’il y a une corrélation entre la quantité de graisses et protéines contenus dans les produits laitiers absorbées et le taux d’affection osseuses.

 

L’excès de protéines oblige le corps et plus précisément le foie et les reins à fournir un travail digestif plus important qui entraîne une utilisation des minéraux tels que le calcium notamment.

 

Le corps s’adapte facilement si c'est exceptionnel mais petit à petit, au bout de plusieurs années lorsque la consommation est quotidienne, les carences finissent par apparaître inéluctablement.

 

Le calcium végétal que l’on trouve principalement dans les légumes crus et les fruits oléagineux est assimilé en moyenne à hauteur de 75% parce qu'il est d'origine organique. C’est très différent du calcium animal contenu dans le lait de vache. Quelques exemples d’aliments riches en calcium végétal :

  • Epinard → 210 mg de calcium pour 100 g d’épinard

  • Chou → 150 mg de calcium pour 100 g de chou

  • Oignon → 20 mg de calcium pour 100 g d’oignon

  • Brocoli

  • Cresson
     

Si vous voulez une liste des 30 aliments les plus riches en calcium organique, je vous redirige vers l'article : TOP 30 des aliments riche calcium organique.

BESOIN DE COMPLEMENT ALIMENTAIRE ?

Eventail complet de vitamines

  • 168 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Riche en vitamines 

Détoxification simplifiée

  • 168 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Elimination 
    des toxines  

Eventail complet de minéraux

  • 112 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Riche en sels minéraux

Le remontant parfait

  • 112 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Augmenter votre énergie

Puissant mélange d'antioxydant

  • 56 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Augmente l'immunité

Energie au niveau cellulaire

  • 56 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Stimule métabolisme

Calcium biodisponibles

  • 112 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Absorption du calcium 

Protection des organes vitaux

  • 56 capsules
     

  • Certifié Biologique
     

  • Riche oméga essentiels

3. La caséine : une protéine qui cache de mauvaises surprises.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, on administre aux vaches des hormones de croissance artificielles permettant d’augmenter leur capacité à produire du lait en grande quantité.

 

La capacité naturelle d’une vache à produire du lait est d’environ 10 litres. De nos jours, les vaches produisent jusqu’à 28 litres de lait en moyenne par jour et selon les périodes, elles peuvent produire jusqu’à 60 litres de lait par jour.

 

Le problème de ce genre de pratique dans les élevages intensifs que l’utilisation de cette hormone de croissance a fait que les vaches devenaient malades et développent des infections. Pour contrer cela, les éleveurs ont dû utiliser des antibiotiques pour éviter de perdre leur bétail.

 

Les taux d’antibiotiques utilisé dans les élevages sont de plus en plus fréquent et en plus grande quantité au fil des années. 50% des antibiotiques produit aux Etats-Unis sont utilisé non pas pour l'homme mais pour le bétail.

 

Il faut comprendre le danger qu’il y a derrière l’administration d’antibiotique. Plus une bête reçoit un antibiotique, plus il va se créer des souches de bactéries résistantes aux antibiotiques ce qui est un vrai problème de santé publique.

 

Lorsque vous buvez un verre de lait ou un manger un laitage comme un fromage ou un yaourt, vous allez consommer à votre insu des antibiotiques qui vont attaquer vos populations de micro-organismes qui font l'essentiel du système immunitaire.

 

Certaines personnes ont même des allergies à certains antibiotiques comme par exemple la pénicilline. Lorsque ces personnes consomment des produits laitiers, elles peuvent tomber malade sans même comprendre pourquoi.

 

Le lait de vache traditionnel contient 300 fois plus de caséine que le lait maternel. Or on sait que cette protéine est une véritable “colle” puissante qui encrasse notre organisme en congestionnant notre système lymphatique.

 

La caséine contenu dans les produits laitiers est plus cancérigène que la nicotine contenu dans la cigarette. Pourtant, il n'y a aucun message d'information sur les bouteilles de lait : "Boire du lait tue plus que le tabac".

 

La caséine est la protéine qui permet de bâtir la structure corporelle du veau. Avec un taux aussi élevé, le veau est capable d'obtenir un poids de 500 kilos à 1 tonne à l'âge adulte. Vous vous doutez bien qu'une personne consommant des produits laitiers tous les jours peut développer des troubles de santé. 

 

Le docteur Spock qui est le pédiatre le plus célèbre aux Etats-Unis a dit :

 

“Le lait de vache a été vendu dans le passé comme un aliment parfait. Nous voyons maintenant que ce n’est pas du tout un aliment parfait

et que le gouvernement ne devrait pas soutenir ceux qui

veulent encore le faire croire. “

4. Quelles peuvent être les solutions.

Il y a des alternatives plus saines qui permettent de réduire les effets des produits laitiers. Il y a tout d’abord les alternatives d'origines animales comme par exemple le lait de chèvre ou de brebis.

 

La chèvre est l'un des animaux les plus propres que l'on connaisse avec des organes d'éliminations quasiment parfait. Leur lait contient très peu de déchets et n'est pas producteur de mucus pour le corps humain contrairement au lait de vache. C'est pourquoi, le lait de vache peut être source de troubles respiratoire comme l'asthme par exemple. 

 

Ensuite, il y a les laits végétaux. Beaucoup de personnes qui veulent changer de produits laitiers mais ne savent pas comment ni par quel produit elles peuvent les remplacer.

 

Concernant les laits végétaux, vous avez de nombreuses possibilités.

 

a) Lait de soja

 

Riches en protéines végétales, fibres et acides gras polyinsaturés (favorisent la diminution du cholestérol). Le lait de soja a une action protectrice sur les os.

 

C’est une bonne solution pour les intolérants au lactose, les végétariens. Il est excellent pour les personnes atteintes de diabète. Très digeste. Riche en calcium, magnésium, potassium. Ce qui permet de contrôler l’hypertension.

 

Cependant, il est important de rappeler que les sojas transgéniques contiennent des phytoestrogènes qui sont des perturbateurs endocriniens. Les perturbateurs endocriniens perturbent l’activité hormonale de la personne qui les consomment. 

 

De plus la composition nutritionnelle du lait de soja est très éloigné du lait traditionnel et encore plus du lait maternel. 

 

C’est pourquoi, je vous déconseille à titre personnel de consommer du lait de soja et en particulier pour les enfants, les adolescents, les femmes enceintes parce que la puberté, la croissance, la grossesse sont les périodes de la vie où l’activité hormonale est à son maximum.

 

b) Le lait d’amande

 

Sans lactose aussi, sans matière grasse saturée. Le lait d’amande est doux. Si vous voulez augmenter la sensation de sucre, vous pouvez y rajouter du miel. Il faut savoir que le lait d’amande est moins enrichi en calcium à cause du broyage.

 

Il est vraiment idéal pour tous ceux qui veulent remplacer le lait de vache. Je vous le déconseille en cas d’allergie aux fruits à coque. Il est très digeste et bénéfique pour les personnes anémiques par sa richesse de fer et en magnésium.

 

Bénéfique pour le cerveau et les muscles grâce au potassium. Prévient l’ostéoporose, aide à réduire le cholestérol. Il est riche également en vitamine E.

 

c) Le lait d’avoine

 

Riche en fibres car il est réalisé à partir de la céréale d'avoine, ce qui lui confère une bonne régulation du transit. Riche en sucre complexe comme toutes les céréales qui nécessite un capital enzymatique pour les digérer.

 

C'est pourquoi si vous avez des troubles digestifs, je vous le déconseille. Déconseillé aux personnes intolérantes au gluten. Le lait de quinoa a l’avantage, lui, d’être sans gluten. Le lait de noix de cajou est top si vous avez besoin d’un petit déjeuner énergique. 

 

d) Le lait de riz

 

Sucré naturellement, il plaît aux enfants. Il permet comme le lait d’avoine d’avoir de l’énergie. Il est doux et digeste. La silice est l’un des composés qui favorise la fixation du calcium. Vous pouvez donc l’associer à des aliments riches en calcium.

 

Il soigne la diarrhée. Il ne contient pas de gluten. Riche en tryptophane et en vitamine du groupe B, ce qui contribue à un équilibre du système nerveux et d’énergie. Il est idéal pour contrôler le poids.

 

e) Le lait de coco

 

Riche en lipides, la noix de coco renferme une grande quantité de graisse saturées à chaines moyennes contrairement aux viandes qui contiennent des graisses saturées à chaines longues. Riche en fibres ce qui régule le transit et aide à contrôler le poids. Il permet de se réhydrater, c’est une boisson isotonique naturelle. C’est pour cela qu’elle est idéale pour les sportifs ainsi que les femmes enceintes.

 

f) Le lait de noisette

 

C’est un lait que beaucoup aime, il est très digeste. Il est riche en vitamines, minéraux et acides gras mono-insaturés ce qui protège le système nerveux et cardio-vasculaires. Il a un goût délicieux de noisette. Il est aussi sans gluten. Il est riche en calcium et phosphore mais aussi en acide folique. 

 

g) Le lait de noix

 

Riche en antioxydants, il prévient les maladies cardiovasculaires et le diabète. Il est à priori bien plus bénéfique en antioxydants que les épinards, les tomates ou mêmes les carottes. Vitamine E, oméga 3 et oméga 6, sélénium, cuivre, zinc et magnésium. Un goût de noix délicieux si on aime les noix.

5. Et si vous faisiez votre propre lait !

Les laits fait maison sont plus bénéfiques d’un point de vue nutritionnel et gustatif.

 

Il faut savoir que les laits végétaux que l’on trouve dans le commerce ont de l’huile notamment de l’huile de canola ou de tournesol qui sont des huiles végétales hydrogénés, c’est à dire des mauvaises graisses qui congestionnent notre organisme et perturbent la circulation sanguine en particulier.

 

On trouve également des additifs alimentaires et du sucre, c’est pourquoi si vous prenez des laits végétaux industriels, veillez à les prendre sans sucre ajoutés.

 

Je vois beaucoup de personne avec des produits laitiers de la marque Bjorg par exemple qui contiennent pour la plupart d'entre eux ces additifs. 

 

Lait d’amande.

  • Prenez environ 60 grammes d’amande et faites les tremper dans de l’eau froide pendant toute une nuit. Au matin, jetez l’eau et rincez les amandes en enlevant la peau des amandes.  

  • Prenez 375 millilitres d’eau froide

  • Mixez le tout et filtrer le tout à l’aide d’un filtre.

 

Si vous voulez rajouter un goût sucré, vous pouvez ajouter du miel qui est le meilleur édulcorant naturel.

 

Lait de noix de cajou.

  • Prenez environ 60 grammes de noix de cajoux crues. Ne les prenez pas grillées, rôties ou salées que l’on trouve facilement dans les magasins.

  • Prenez 375 millilitres d’eau froide

  • Mixez le tout et filtrer le tout à l’aide d’un filtre également.

 

Vous n’êtes pas obligé de tremper les noix de cajoux comme les amandes pendant toute une année. Si vous devez le faire rapidement, je vous conseille le lait de noix de cajoux.

 

Les produits laitiers ne sont peut-être pas finalement nos amis pour la vie.

 

Et vous, avez-vous l'habitude de consommer des produits laitiers ? 

Cet article vous a plut ? Pourquoi ne pas en profiter pour vous inscrire à notre newsletter ?

 

Simple et gratuit, vous recevrez directement dans votre boite mail les derniers articles pour améliorer votre santé et votre bien-être. Votre mail restera confidentiel.

ARTICLES SIMILAIRES

SPIRULINE
SPIRULINE
ALIMENTATION VIVANTE
MANGER EQUILIBRE

© 2019 - Santé & Bien-être Global

 

Please reload

DERNIERS ARTICLES
LIENS IMPORTANTS
REJOIGNEZ-NOUS