L’hiver et le froid font pleurer davantage : 10 conseils pour se protéger

10 conseils pour les protéger du gel

Froid, gel et vent. En Italie, l’emprise de l’hiver « général » accentue non seulement les maux saisonniers mais entraîne également des larmoiements excessifs. « Les yeux sont exposés à des températures plus basses, ce qui peut provoquer une sécheresse et une perte d’humidité. Lorsque le film lacrymal sèche, l’œil est amené à sécréter comme mécanisme de défense : il produit plus de larmes pour s’hydrater, conduisant également à un larmoiement constant qui cela peut être très gênant. De plus – soulignent les experts de l’Institut Ophtalmologique Européen-Clinique Baviere – ces larmes peuvent être de mauvaise qualité, avec des conséquences également sur les yeux secs ».

Mais est-il possible d’éviter des déchirures excessives en hiver ? « Il existe de nombreuses façons de prévenir ou de traiter le larmoiement, depuis de petits changements de mode de vie jusqu’aux traitements nécessitant une prescription médicale », répondent les ophtalmologistes.

Voici le manuel :

– 1) Protéger votre visage avec un chapeau ou une casquette permet de réduire l’exposition directe au froid, tandis que les lunettes de soleil protègent vos yeux du vent et des basses températures. Il est important que les lunettes de soleil portées soient protégées contre les UV et qu’elles soient grandes et enveloppantes pour empêcher le vent de pénétrer par les côtés des verres. De plus, si possible, il est bon d’essayer d’éviter les situations dans lesquelles vous êtes directement exposé aux courants d’air froid, en trouvant un endroit abrité.

2) Maintenir un environnement frais et humide est essentiel pour garder vos yeux hydratés. L’utilisation d’humidificateurs aide à prévenir la sécheresse oculaire causée par l’air sec de l’hiver

– 3) Forcer vos yeux à cligner volontairement aide à prévenir l’irritation et la sécheresse oculaires en permettant à l’œil de s’hydrater naturellement.

– 4) Des larmes artificielles ou des gouttes lubrifiantes peuvent aider à maintenir la surface de l’œil hydratée, réduisant ainsi la sensation de sécheresse et d’irritation. Ils peuvent être appliqués pendant la journée, lorsque cela est nécessaire, et également avant de sortir pour prévenir les conséquences du froid.

– 5) Si vous souffrez d’allergies, il est important de rester à l’écart des allergènes et d’éviter tout contact avec eux. A cet effet, il est conseillé de passer un test dans un centre médical pour savoir exactement de quel type d’allergie vous souffrez. Certaines mesures peuvent être prises pour minimiser l’exposition aux allergènes et atténuer les symptômes, telles que : garder la maison propre pour réduire la présence d’acariens et de poussière. Si les symptômes persistent, ils peuvent être soulagés par des collyres, des antihistaminiques, des corticoïdes ou encore des vaccins. Consultez toujours un spécialiste pour déterminer la meilleure option en fonction de votre allergie.

– 6) Pour éviter les yeux larmoyants lorsque vous portez des lentilles de contact, il est important de les utiliser correctement. Avant de manipuler des lentilles, il est indispensable de se laver les mains à l’eau et au savon. Les lentilles de contact doivent être nettoyées et conservées correctement, dans un étui propre avec une solution spécifique. Il est conseillé de changer régulièrement le liquide et le récipient et de respecter l’heure et la date de péremption. De plus, vous ne devez pas les utiliser de manière excessive, les retirer avant de prendre une douche pour éviter l’entrée de micro-organismes et ne pas vous endormir avec vos lentilles toujours en place.

– 7) Ne vous frottez pas les yeux car cela peut être nocif pour leur santé, car cela peut faciliter l’introduction de germes et de bactéries qui augmentent le risque d’infections oculaires et peuvent provoquer de petites blessures oculaires. Il est conseillé de tolérer les démangeaisons et de se laver soigneusement les yeux avec une solution saline. Si vous devez retirer un corps étranger, vous devez le faire avec beaucoup de précautions.

– 8) Évitez la fatigue oculaire. Des périodes de repos régulières doivent être observées, surtout si vos yeux pleurent en raison d’une utilisation prolongée d’écrans d’ordinateur ou de téléphones portables. Une bonne option est la règle 20-20-20, qui consiste à reposer vos yeux pendant 20 secondes toutes les 20 minutes tout en regardant un objet à 6 mètres de distance.

– 9) Hydratez-vous : l’eau potable est très utile ; lorsque le corps dispose de suffisamment d’eau, il est difficile pour les yeux de souffrir de sécheresse oculaire et de larmoiement.

– dix) Consulter régulièrement un spécialiste est le meilleur moyen de prévenir et de traiter les déchirures ; le médecin donnera les indications les plus appropriées, analysera les causes et garantira un traitement personnalisé.