Sanremo 2024, Amadeus : « Désolé d’avoir hué Geolier »

Sanremo 2024, Amadeus : "Désolé d'avoir hué Geolier"

« Je suis toujours désolé quand j’entends des huées contre quelqu’un. Geolier est un garçon très aimé, il a du talent, évidemment dans l’ensemble et les votes d’hier, s’il est arrivé premier, c’est qu’il a été voté pour ». Amadeus, lors de la conférence de presse quelques heures avant la soirée finale du Festival Sanremo 2024, répond ainsi aux questions sur le thème du jour : le public d’Ariston a accueilli la première place de Geolier dans la soirée des reprises et des chansons avec des huées et des huées de désapprobation .duos. « Il y a une déception dans l’histoire du festival, ça fait partie du jeu. J’ai trouvé les huées injustes envers un garçon d’un peu plus de vingt ans -duce Amadeus- On pouvait voir à son expression qu’il était déçu, pour lui c’est une soirée qu’il n’oubliera jamais. »

« N’oublions pas que Guè, Luché, Gigi D’Alessio étaient là et que le spectacle était bien organisé – dit l’animateur -. Je suis d’avis qu’il ne faut pas huer les gens, il a fait son travail et ses pensées doivent être respecté de ceux qui ont voté pour lui. Amadeus révèle qu’il n’a pas encore parlé au rappeur napolitain après la soirée : « Je n’ai pas pu le rencontrer par la suite, mais c’est un garçon fort et je pense que cet amour le renforce encore plus ».

« Ça fait mal de voir les gens partir – insiste Amadeus -. J’ai vu mon équipe perdre mais je ne suis jamais parti. C’est une forme de respect. Nous essayons de respecter tout le monde. Geolier est un garçon, donnons le bon exemple. »

Mais les protestations mises à part, Amadeus est satisfait de son festival et surtout du tandem avec Fiorello qui le rejoindra ce soir également en tant que co-animateur. « Je suis ravie de cette semaine que je n’oublierai jamais. Fiorello, avec qui je suis ami depuis 38 ans, a été fondamental à de nombreux moments. Je n’aurais jamais pu faire un Sanremo comme celui-ci sans lui », déclare le directeur artistique. « J’aime le fait qu’il ait une très grande attention aux détails, croyez-moi. Il connaît la série comme peu d’autres et son génie est au service du programme. Il trouvait toujours quelque chose de nouveau chaque année », ajoute Amadeus.

Anxiété à propos de la dernière soirée ? Ce soir, à 18 heures, « une véritable anxiété s’installe: Fiorello et moi sommes d’un côté les supporters de l’Inter, de l’autre ceux qui soutiennent la Roma », dit-il en plaisantant en attendant l’important match de championnat que Fiorello et moi n’avons pas l’intention de manquer. Enfermé dans une pièce séparée, étant donné que le PDG de la Rai, Roberto Sergio, et le PDG Giampaolo Rossi sont des supporters de la Roma.

Revenant encore sur les controverses liées à John Travolta il révèle qu’au début « j’ai dit non, je l’avoue. J’ai dit ‘c’est déjà là, et je n’ai pas de soirées vides, donc malheureusement ce n’est pas possible’. Quelqu’un qui le représente m’a dit ‘tu choisis la soirée' », explique l’animateur.

« L’idée – continue Ama – d’avoir 30 chansons en compétition et de vouloir mettre en valeur la musique, était que les deux seules soirées pour un invité étaient le mercredi et le jeudi. Et compte tenu de cela avec Russell Crowe, avec qui il y avait eu un échange personnel avec mails, j’avais accepté jeudi et pour Bolle la seule soirée disponible était samedi car il était occupé à Londres, il est resté mercredi. A ce moment-là, voyant la disponibilité et le coût du « remboursement des frais », j’ai dit mercredi, et il a accepté . C’est ma seule négociation avec Travolta, d’un point de vue artistique. Le reste ne me concerne pas. »

Quant à l’éventuelle arrivée d’Umberto Smaila sur la scène Ariston aujourd’hui pour parler de foibe, comme l’a demandé le président du Sénat Ignazio La Russa, Amadeus admet que « pour le moment nous n’avons pas réfléchi au sujet, nous essaierons de comprendre après la conférence ».

Fiorello : « Pour moi, une soirée spéciale, je la dédie à Bibi Ballandi »

Lors de sa première conférence de presse en tant que co-animateur officiel de la soirée finale de Sanremo, Fiorello ironise : « Compte tenu des résultats du festival, Je referais le Qua Qua Dance. C’était un festival sympa et comme rien de grave ne s’était produit, nous avons continué. Je suis très honoré – ajoute-t-il – d’avoir participé à ces cinq éditions, même si l’année dernière nous étions en smart working. Ce soir je serai sur scène, on va s’amuser et pour moi ce sera une soirée particulière car mes deux filles seront là, en plus de ma femme, dans le public. Cela rendra tout encore plus excitant, je devrai faire attention à ne pas en faire trop », souligne-t-il.

« Ce soir, la vraie nouvelle pour moi, c’est que je ferai aussi les présentations. Pour moi, c’est la chose la plus difficile. Cela semble facile mais ce n’est pas le cas », ajoute-t-il. Quant à la représentation de vendredi, lorsqu’il a endossé le rôle de Manuel Franjo pour danser avec Lorella Cuccarini : « Lorella a failli ne pas me reconnaître, puis dans le ballet, nous avons perdu du temps à rire. Mais des événements inattendus rendent ce travail magnifiqueje n’aime pas tout préparer à 100%. »

« A qui est-ce que je dédie cette soirée ? Naturellement à ma famille d’origine et à ma famille avec Susanna. Plus que la soirée, je lui dédie ma carrière, car j’ai maintenant presque 64 ans, à toutes les personnes que j’ai rencontrées et qui m’ont soutenu en donnant quelque chose, à commencer par les villages touristiques. Puis Claudio Cecchetto, Maurizio Costanzo, Giampiero Solari. Mais si je devais citer un nom en particulier, je dirais Bibi Ballandi ».

Alors pour minimiser, une fois pour toutes, les controverses liées à gag avec John Travolta qui tient le tribunal depuis des jours sur les réseaux sociaux et les médias utilise une métaphore du tennis : « Sinner a gagné l’Open d’Australie mais pendant le match il a frappé trois fois, mais à la fin il a gagné. On parle d’un gag, ça s’est mal passé , ça aurait pu mieux se passer, mais c’est un gag sur cinq soirs », ajoute le showman. Et avec un journaliste américain qui a complimenté le festival et l’a invité lui et Amadeus à New York, il a plaisanté : « Ne t’inquiète pas, sois heureux »dit Fiore, reprenant le slogan de la marque de chaussures portées à Sanremo par John Travolta.

Ironie aussi à propos de son ami Amadeus : « Il ne fera pas son sixième festival consécutif. Je jure, je jure, ou plutôt je jure Amarello. Amadeus l’a compris, et avec raison. Avec le cinquième nous clôturons, le sixième ne peut pas être fait. Cependant – prévient-il – le tournant se situe en août, le changement d’avis pourrait être là. Parce que chaque année au mois d’août, quand on est en vacances ensemble, entre un vin et une pastèque, il me dit : ‘Ciuri, tu sais qu’il m’a appelé, celui-là m’a appelé…’ et ça commence comme une goutte chinoise. Donc Nous n’aurons aucune certitude avant août« , dit Fiorello au milieu des rires.

Défi final à 30 ans

Ce soir, la grande finale de Sanremo 2024 mettra surtout en vedette les 30 chanteurs qui concourront pour la victoire. En début de soirée, pour la première fois après 4 soirées, l’intégralité du classement provisoire sera dévoilé. Le spectacle s’ouvrira avec l’Army Band interprétant l’hymne Mameli. Ensuite, les Big 30 se produiront. A la fin, Amadeus donnera le classement. Et les cinq premiers s’affronteront à nouveau avec le vote de tous les jurys. Les invités de la soirée seront Roberto Bolle, Luca Argentero et Gigliola Cincuetti, qui revient à Sanremo pour célébrer les 60 ans de « Non ho l’età ». Il y aura également un moment dédié aux 70 ans de la Rai et aux 100 ans de la radio. Pour la connexion avec Piazza Colombo, il y aura Tananai, tandis que Tedua reviendra sur la Costa Smeralda.

La soirée se terminera par la remise des prix. « Nous finirons à temps pour passer à ‘Unomattina Weekend' », ironise Federica Lentini, directrice adjointe de Prime Time Entertainment.

L’échelle

Pour ouvrir la cinquième et dernière soirée du festival Renga et Nek de Sanremo. Suivi par : Big Mama, Gazzelle, Dargen D’amico, Il Volo, Loredana Bertè, Negramaro, Mahmood, Santi Francesi, Diodato, Fiorella Mannoia, Alessandra Amoroso, Alfa, Irama, Ghali. Et la course continue : Annalisa, Angelina Mango, Geolier, Emma, ​​​​Il Tre, Ricchi e Poveri, The Kolors, Maninni, La Sad, Mr Rain, Fred de Palma, Sangiovanni, Clara, Bunker 44, Closes Rose Villain.