Collation sensorielle stimulante d'un psychiatre pour le TDAH

Collation sensorielle stimulante d’un psychiatre pour le TDAH

Ssieste! Crépiter! Populaire! Il est indéniable que beaucoup d’entre nous sont instantanément attirés par le croquant et la texture de certains aliments. Bonjouroo, Cooler Ranch Doritos.

Mis à part le bruit de mordant amusant émis lors de la morsure de ces aliments croustillants et croquants, les chercheurs affirment que grignoter des aliments dont la texture est complexe et/ou qui ont une saveur nuancée (en particulier les épices) est un moyen intelligent de stimuler l’activité cérébrale. Ces « collations sensorielles » chatouillent au sens figuré les papilles gustatives de quelqu’un d’une manière qui peut activer ses récepteurs cérébraux, ce qui peut être un outil de concentration utile. Et selon un gastrophysicien et un psychiatre, notre cerveau corrèle souvent aussi le croquant avec des marqueurs de fraîcheur.

Ahead, un psychiatre certifié par le conseil d’administration se penche sur la façon dont les collations sensorielles peuvent aider à stimuler la concentration et le fonctionnement du cerveau en stimulant l’activité cérébrale. Le plus : la collation sensorielle étudiée par l’experte, à laquelle elle fait appel lorsqu’elle a besoin de réveiller son cerveau avec un « craquement de concentration ».

Les bienfaits du snacking sensoriel sur la santé

Dans une récente publication sur Instagram, Sasha Hamdani, psychiatre et spécialiste clinique du TDAH, partage que grignoter une collation croustillante et savoureuse est l’un des moyens les plus simples (et les plus savoureux) de stimuler le cerveau. Ensuite, elle montre comment préparer l’une de ses concoctions sensorielles incontournables : du maïs soufflé au cornichon à base de maïs soufflé au micro-ondes mélangé à des noix de cajou aromatisées à l’aneth et au cornichon. Alors que certains peuvent trouver cette combinaison plutôt surprenante, le Dr Hamdani dit que c’est exactement le but.

Le Dr Hamdani a proposé la combinaison créative basée sur son expérience personnelle avec le TDAH et sur ce qui a le mieux fonctionné pour elle dans le passé. « J’ai moi-même le TDAH, alors j’ai pensé à cette collation quand je réfléchissais à la façon dont je me nourrissais », explique le Dr Hamdani. « Les personnes atteintes de TDAH recherchent souvent une stimulation, intentionnelle ou non. »

« J’ai moi-même le TDAH, alors j’ai pensé à cette collation quand je réfléchissais à la façon dont je me nourrissais », explique le Dr Hamdani. « Les personnes atteintes de TDAH recherchent souvent une stimulation, intentionnelle ou non. »

Dans le cas du maïs soufflé aux cornichons, elle a trouvé que c’était un moyen facile et intentionnel de stimuler son cerveau et de rester sur la bonne voie pendant ses activités quotidiennes. « J’ai découvert que lorsque vous mangez certains aliments, vous pouvez parfois obtenir une certaine stimulation de la nourriture elle-même, ce qui vous permet de rester engagé et concentré sur les tâches que vous faites », ajoute le Dr Hamdani.

Comment faire la collation sensorielle parfaite

Bien qu’il n’y ait pas de règles strictes pour concevoir votre propre recette de collation sensorielle, il existe quelques facteurs clés qui peuvent aider à rendre la vôtre aussi stimulante que possible. D’abord et avant tout, le Dr Hamdani dit que cela se résume en fin de compte à une préférence personnelle. « Cela dépend fortement du palais de la personne », dit-elle.

Cependant, malgré cela, le Dr Hamdani dit que vous voulez rechercher des aliments qui seront aussi intéressants que possible pour la bouche. Pensez : des choses épicées, croquantes et acides. « Par exemple, lorsque vous avez besoin de quelque chose pour vous éloigner d’une crise de panique, nous vous recommandons quelque chose pour vous distraire de ce moment, comme des bonbons super aigres », dit-elle.

Tout pour dire : si le maïs soufflé aux cornichons n’est pas votre tasse de thé, ne vous inquiétez pas. Le Dr Hamdani dit que d’autres collations sensorielles comme les noix épicées, la mangue épicée et les raisins congelés (qu’elle enrobe ensuite de jus de citron ou de citron vert frais pour plus de fraîcheur) feront également l’affaire. Et finalement, tout revient à trouver quelque chose qui ton le cerveau apprécie vraiment.

Le Dr Hamdani dit que d’autres collations sensorielles comme les noix épicées, la mangue épicée et les raisins congelés (qu’elle enrobe ensuite de jus de citron ou de citron vert frais pour plus de fraîcheur) feront également l’affaire.

Quand manger votre collation sensorielle

En termes de timing, le Dr Hamdani dit qu’il est important de comprendre vos schémas naturels. « Je le mange quand je sais que je m’effondre, ou vers deux heures de l’après-midi, quand je pourrais utiliser ce genre de collation stimulante », dit-elle, ajoutant que les collations sensorielles sont particulièrement nécessaires le week-end quand elle n’a pas autant d’horaire fixe (et a besoin de quelque chose pour l’aider à rester sur la bonne voie).

Les fruits de mer sont également excellents pour la santé du cerveau

Le Dr Hamdani conclut en partageant que les fruits de mer sont un autre plat vedette pour le fonctionnement cognitif. Selon elle, certains types de poissons (comme le saumon) regorgent d’acides gras oméga-3, qui sont très bénéfiques pour la santé du cerveau. « Les acides gras oméga-3 sont importants d’un point de vue neurobiologique car ils aident à construire cette couche graisseuse de la gaine de myéline, qui entoure les neurones qui aident à la transmission chimique », dit-elle.

Besoin d’un regain d’énergie à midi ? Nous avons ce qu’il vous faut: