Vitiligo : un manifeste pour optimiser la prise en charge de la maladie

Vitiligo : un manifeste pour optimiser la prise en charge de la maladie

Le vitiligo, souvent réduit à un simple problème esthétique, est en réalité une maladie auto-immune chronique touchant 330 000 patients. Reconnaissance, élimination de la stigmatisation, accès aux soins, création de parcours de soins et accompagnement psychologique sont les cinq actions à entreprendre, rassemblées dans le Manifeste présenté au Sénat, pour optimiser la prise en charge de cette pathologie. Le vitiligo, outre l’anxiété et la dépression, est souvent associé à des maladies systémiques, c’est pourquoi la création de parcours de soins est importante, d’autant plus que la recherche ouvre des scénarios thérapeutiques potentiellement révolutionnaires.