Ce qu'il faut savoir sur les céréales anciennes et vivaces

Ce qu’il faut savoir sur les céréales anciennes et vivaces

gLes pluies ont eu mauvaise réputation ces dernières années en tant que bouc émissaire commun pour les problèmes intestinaux et la prise de poids. Mais une révolution céréalière se mobilise, et les céréales anciennes et pérennes mènent la charge. Ces céréales sont non seulement super nutritives, mais elles sont également des champions de la durabilité à part entière. Découvrez ce que sont ces grains, quels avantages ils offrent et où vous pouvez les trouver ici.

Que sont les céréales anciennes et vivaces ?

Les céréales vivaces sont assez simples à définir. Les plantes vivaces, y compris les céréales, signifient qu’elles repoussent année après année sans avoir besoin d’être replantées. Cela permet à leurs systèmes racinaires de pousser beaucoup plus profondément dans la terre qu’une plante annuelle qui doit être continuellement replantée.

Une règle générale est que les grains patrimoniaux englobent les grains qui n’ont pas été falsifiés ou génétiquement modifiés de quelque manière que ce soit.

Les grains anciens, en revanche, ont des définitions variables selon la personne à qui vous demandez. Certains les assimilent à des grains anciens, tandis que d’autres pensent qu’il y a une nette différence. Les céréales anciennes font référence aux céréales originaires de cultures indigènes et cultivées de la même manière depuis des centaines, voire des milliers d’années, comme l’amarante, le sorgho et le quinoa pseudo-grain (bien qu’en réalité une graine). Alors que les grains patrimoniaux ou patrimoniaux, pour certaines personnes, indiquent des grains indigènes qui ont été apportés en Occident par des immigrants. Ces grains seront également cultivés selon les mêmes techniques séculaires. Quelques exemples incluent le farro, le triticale, le petit épeautre et le blé kamut ou khorasan. De nombreux grains anciens seront également des grains patrimoniaux, mais en fin de compte, il n’y a pas de définition officielle de ces termes. Une règle générale est que les grains patrimoniaux englobent les grains qui n’ont pas été falsifiés ou génétiquement modifiés de quelque manière que ce soit.

Dans ce pays, ces céréales datent d’avant la révolution verte, explique Eric Skokan, propriétaire et agriculteur de Black Cat Farm à Boulder, Colorado. La révolution verte a été une époque où la production céréalière a explosé et où les agriculteurs ont commencé à se lancer dans l’élevage sélectif. Cette sélection visait à «diminuer la taille des grains afin que la plante consacre la grande majorité de son énergie à la production de graines», explique Skokan. Cela donnerait plus de céréales récoltables, parfaites pour son avenir dans l’agriculture de base subventionnée. Il dépeint une belle image de ce à quoi ressemblaient les céréales avant la révolution, « lorsque nous, en tant qu’Américains, imaginons des champs de céréales à peu près de la taille à la poitrine, dorés et tissés… nous pensons aux céréales patrimoniales ».

Avantages pour la santé des céréales anciennes et vivaces

L’une des façons dont ces céréales se placent plusieurs étapes au-dessus des céréales élevées de manière conventionnelle omniprésentes dans notre approvisionnement alimentaire aujourd’hui est la nutrition qu’elles offrent. Parmi les dizaines de céréales anciennes et vivaces à notre disposition, la nutrition variera légèrement, mais généralement, vous pouvez vous attendre à ce que ces céréales offrent des vitamines et des minéraux comme les vitamines B, le fer, le magnésium, le sélénium, le phosphore, le cuivre et le zinc. Ils fourniront également de grandes quantités de fibres, de protéines, d’acides gras oméga-3 et de composés végétaux. Ces nutriments se combinent pour nous offrir une énergie soutenue, des os solides, une croissance et une réparation optimales des tissus, une meilleure santé cardiaque et une fonction immunitaire renforcée.

Alors que le blé auquel nous sommes habitués peut généralement offrir bon nombre de ces mêmes nutriments, une grande partie est éliminée lors du raffinage et de la transformation. La farine de blé raffinée, par exemple, a les deux couches extérieures du grain enlevées. Ces couches sont le son et le germe, où vous trouverez la majorité des fibres, des vitamines, des minéraux et des composés végétaux. Ce processus donne un produit de longue conservation, mais offre très peu de nutrition.

Même dans le cas de la farine de blé entier que vous achèteriez à l’épicerie, une grande partie a été traitée thermiquement ou transformée d’une autre manière pour donner un produit de longue conservation. Oui, vous avez bien lu, la farine de blé entier fraîchement moulue n’est PAS de longue conservation. Le germe du blé entier contient de l’huile qui rancit si elle n’est pas conservée au réfrigérateur ou au congélateur. Le traitement requis pour que la farine de blé entier puisse rester sur les étagères des épiceries pendant des mois et des mois peut réduire la teneur en micronutriments et en antioxydants, et donc ses avantages nutritionnels globaux.

Les céréales vivaces et anciennes obtiennent leur riche nutrition principalement grâce à leur manque de transformation, mais aussi à leurs systèmes racinaires profonds. Les céréales vivaces, en particulier, auront des systèmes racinaires étendus, surtout si elles sont dans le sol depuis plusieurs années, offrant jusqu’à sept fois plus de structures racinaires par rapport aux cultures annuelles. Cela leur permet d’extraire plus de nutriments du sol, créant ainsi un produit final plus sain.

Les céréales anciennes, bien que plantées chaque année, ont également des systèmes racinaires beaucoup plus complexes que les plantes céréalières conventionnelles que nous voyons aujourd’hui et qui sont sélectionnées pour être beaucoup plus courtes. En effet, « tout ce que vous avez au-dessus du sol, vous avez une quantité égale de croissance sous le sol », a expliqué Skokan, faisant référence aux systèmes racinaires d’une plante.

Potentiel de durabilité des céréales anciennes et vivaces

En matière de durabilité, ces grains brillent également, principalement en raison de leur capacité à influencer positivement la santé du sol. Lorsque le grain est récolté, ce qui se passe souvent, c’est que la plante restante et ses racines sont soit laissées dans le champ pour se décomposer, soit sont retournées dans le sol telles quelles ou sous forme de compost – cela introduit ce qu’on appelle de la matière organique (ou vivante) dans le sol. La matière organique du sol influence directement sa productivité et sa capacité à absorber et à stocker le dioxyde de carbone. Fait amusant : le sol est l’un des principaux puits de carbone de notre précieuse Terre-Mère. Skokan s’étend un peu plus loin : « nous sommes à 50 % de la matière organique du sol avec laquelle nos arrière-grands-parents cultivaient. Toute cette matière organique est du carbone, et tout ce carbone est maintenant dans l’atmosphère au lieu d’être dans le sol. C’est un problème évident lorsque l’on considère les problèmes climatiques auxquels nous sommes confrontés en tant que communauté mondiale.

Mais c’est là que les céréales vivaces et anciennes présentent une opportunité passionnante. Comme nous le savons déjà, ces céréales développent des systèmes racinaires plus profonds tout en offrant plus de matière végétale au-dessus du sol pour aider à augmenter la matière organique du sol et à stocker le carbone dans le sol. Ces systèmes racinaires profonds équivalent à une résistance accrue à la sécheresse car ils peuvent trouver de l’eau plus profondément dans le sol.

Tout cela se traduit par ces céréales incroyables ayant le potentiel non seulement d’améliorer la santé des sols et de séquestrer le carbone, mais également d’assurer la sécurité alimentaire dans un climat changeant avec des conditions météorologiques et des précipitations moins prévisibles.

Inclure les céréales anciennes et vivaces dans votre alimentation

Alors, avec toutes ces informations passionnantes sur les céréales anciennes et vivaces, où pouvez-vous les trouver et quelles sont les meilleures façons de les inclure dans votre alimentation ?

Les céréales anciennes sont de plus en plus courantes et vous pouvez généralement trouver au moins une variété dans la plupart des épiceries. Certains types courants comprennent le farro, l’épeautre, le sorgho, l’amarante, le millet et le quinoa. Si vous avez accès à des agriculteurs locaux qui cultivent davantage de variétés de blé patrimoniales de niche comme le sonora, le rouge de dinde ou l’amidonnier bleu, vous devriez également les essayer totalement.

Les céréales vivaces sont un peu plus difficiles à trouver. Kernza est le premier blé vivace disponible dans le commerce, et vous pouvez maintenant trouver des produits fabriqués avec sur Amazon et dans Whole Foods. Cependant, attendez-vous à voir de plus en plus d’options de céréales pérennes dans les années à venir, car Whole Foods les a nommées parmi les 10 meilleures tendances alimentaires en 2022.

Une fois que vous avez mis la main sur des céréales anciennes ou vivaces, un concept clé en matière de produits à base de blé est la fermentation. La fermentation est le processus digestif effectué par des micro-organismes tels que les bactéries et les levures, dans ce cas généralement introduits au moyen d’un levain au levain, pour créer un changement souhaitable dans les aliments. En ce qui concerne la fermentation des produits à base de blé, ces organismes commencent à décomposer les molécules de gluten responsables de tant de maux d’estomac. Cela nous donne un produit plus digeste ainsi que la délicieuse saveur acidulée du levain.

De la nutrition à la durabilité, les céréales vivaces et anciennes sont impressionnantes à bien des égards, ce qui justifie amplement leur tendance croissante. Que vous appréciiez certains des classiques comme le farro ou le quinoa depuis des années ou que vous soyez nouveau dans ce vaste monde de céréales, vous essayer à certaines des variétés les plus récentes et les plus spécialisées est non seulement amusant, mais peut également aider à améliorer à la fois votre la santé et la santé de la planète.