Attendez, existe-t-il des chaussures *trop* confortables ? Les experts disent « oui »

Attendez, existe-t-il des chaussures *trop* confortables ?  Les experts disent « oui »
TL’ère de la chaussure à amorti maximal est à nos portes. Et si vous êtes autant fan que moi d’une grande pile de mousse sous les pieds, il est possible que vous ayez décrit avec amour le fait de porter vos baskets préférées comme la sensation de « marcher sur des oreillers ». Mais alors que nous entrons dans l’ère des chaussures ultra-souples, la question se pose : les chaussures peuvent-elles être trop confortables ?

Malheureusement, amateurs de coussins, il est peut-être temps de revenir à la réalité. « Le problème quand on marche sur des oreillers, c’est que notre corps n’a pas été conçu pour [do that]», déclare Liza Egbogah, DC, DOMP, experte en posture avec sa propre collection de chaussures orthopédiques. « Si vous envisagez de marcher sur un vrai oreiller, vos chevilles vont rouler, il sera difficile de trouver l’équilibre et vous ressentirez une tension sur vos genoux et votre dos. Parce que la plupart des gens sont hyperpronateurs, la dernière chose dont ils ont besoin est une chaussure qui ressemble à un oreiller, car cela va accentuer la pronation. [rolling inward of your foot toward your arch].»

Encourager la surpronation n’est qu’un début : voici les inconvénients du port de chaussures trop confortables

Le pied humain est conçu pour marcher pieds nus sur des surfaces comme la terre, explique le Dr Egbogah. À notre époque moderne, le coussin est essentiel pour agir comme un amortisseur lorsque vous marchez ou vous tenez debout sur des surfaces plus dures, mais en trop grande quantité, vous commencez à perdre le soutien et la stabilité dont vous avez besoin sous les pieds pour un bon équilibre.


Experts dans cet article
  • Liza Egbogah, DC, DOMP, expertes du corps et de la posture, ostéopathe manuelle, chiropracteur, thérapeute en libération myofasciale, directrice de clinique du[fix]créatrice des chaussures Dr LIZA et conférencière invitée à l’Université OCAD.
  • Suzanne Fuchs, DPM, chirurgienne podologique du pied et de la cheville chez Luxe Podiatry à Jupiter, Floride

Vous courez également le risque de perdre de la force dans les muscles et les ligaments de la plante des pieds. « Une fois que vous avez ces chaussures vraiment rembourrées, les gens commencent à compter sur elles parce que votre propre corps ne fait pas le travail de stabilisation ou de renforcement », explique Suzanne Fuchs, DPM, chirurgienne podologue en Floride. « Les muscles du pied s’affaiblissent avec le temps, ce qui pourrait entraîner une diminution de la hauteur de la voûte plantaire. »

Quand ces pieds affaiblis se retrouvent pas dans des chaussures rembourrées, comme marcher pieds nus sur des planchers de bois franc, ils seront plus sensibles à la fasciite plantaire, une inflammation douloureuse des tissus de la plante du pied qui relie l’os du talon aux orteils, explique le Dr Fuchs. Bien que remettre ces baskets puisse soulager temporairement la douleur, le Dr Egbogah affirme que le manque de soutien peut provoquer une torsion et une tension du fascia plantaire, entraînant davantage d’inflammation.

Trop de coussin peut également compromettre notre contrôle, notre équilibre et notre proprioception (votre capacité à sentir où se trouve votre corps dans l’espace), explique le Dr Fuchs, ce qui pourrait entraîner un risque accru d’entorses de la cheville. (Le Dr Egbogah dit avoir constaté une augmentation des fractures de la cheville et du pied pendant la pandémie, qu’elle attribue au fait que les gens ont renoncé à leurs chaussures formelles offrant un meilleur soutien au profit du port permanent de baskets coussinées.) La surpronation exacerbée qui peut accompagner les chaussures super rembourrées. les chaussures peuvent également exercer une pression sur l’intérieur des genoux et provoquer des douleurs à la hanche et au dos plus haut dans la jambe, explique le Dr Egbogah.

Given this, it’s not surprising to discover that overly cushioned shoes can be especially problematic for those who already overpronate. Dr. Egbogah says even those with a perfect gait could see issues like metatarsalgia, weakened arches, and misalignment. “It can push your whole posture forward because you’re sinking into the shoes,” she says. “You could have the same issues with back pain and knee pain, even if you don’t have overpronation.”

How to tell if your shoes are too comfortable

Not all cushioning is bad—in fact, you very much need some cushion for shock absorption, especially if you’re running or jumping, standing on hard surfaces, or have high arches. But how much is too much? There are a few easy ways to tell: For one, when you put your foot into the shoe, it shouldn’t feel like your foot is sinking into it—you should feel some resistance and support, says Dr. Egbogah. (She likens it to the feeling of sitting on a firm mattress with a soft topper.)

If you feel more unstable or unbalanced after putting on the shoe, or like there’s an increased load on either side of your ankles, that’s probably a red flag, too, says Dr. Fuchs, as is a shoe that’s both super cushiony and heavy, as that combination can lead to even more instability.

You also shouldn’t be able to easily bend your shoe in half, or twist it like a towel. And if you push your thumb into the insole for a few seconds and it leaves an imprint rather than retaining its shape, that’s a sign the foam is too squishy, says Dr. Egbogah.

While you can sometimes judge a shoe by the thickness of the cushion, the quality of the foam is what’s really important. “The cheaper foams are the ones where you really sink in, versus a high-density, good-quality foam that has spring-back,” says Dr. Egbogah. Most running shoe brands—Nike, New Balance, Brooks, Asics, Saucony, etc—are typically a safe bet, she says, since those companies use higher-quality foam (like EVA) that’s been performance-tested. But these rules apply to any type of shoe, not just sneakers. As a general rule, anything that’s labeled an orthopedic shoe is also a good option, Dr. Egobogah says, as those are designed to provide sufficient support.

And cushion addicts, fear not. Wearing your pillowy shoes every once in a while probably isn’t going to hurt you. “It’s absolutely okay to wear your pillowy, fluffy shoes if you’re just on your feet for 10 or 15 minutes—they’re not going to cause permanent damage.”

Tags: Conseils de remise en forme, Baskets